Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:50

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/monsieur-lazhar-2658949/42776501-6-fre-FR/Monsieur-Lazhar_portrait_w193h257.jpg

 

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpgAprès la déception de «cherchez Hortense» et un plaisir en mi-teinte «Du vent dans mes mollets» et avant mon festival préféré (LE festival du film britannique)

Voici un film que je recommande à toutes et à tous.

Brièvement voici l 'histoire : un réfugié algérien se retrouve instituteur dans une école du Québec où une enseignante s'est donné la mort.

Cela permet au cinéaste , de traiter à la fois des problèmes éternels : les enfants confrontés à la mort , et les drames du monde actuel.

Philippe Falardeau est un grand cinéaste.
J'ai eu la gorge nouée lorsque Lazhar, lors de sa demande pour obtenir le droit d 'asile, est obligé de raconter la tragédie qui l'a obligé à fuir l Algérie.
J 'ai ressenti la même chose lorsque le petit Simon laisse éclater le poids qui l’empêche de vivre depuis le suicide de sa maîtresse.
Ce sont les deux moments forts du film, mais tout le reste sonne juste. Les personnages secondaires sont bien traités, rien n'est laissé au hasard ni à la caricature facile.

Par exemple, le prof de gym au sifflet , n'est pas l'abruti de service qu'il semble être à première vue. C'est lui qui apporte une remarque qui sous-tend tout le film: à force de ne pas vouloir toucher les enfants, de peur d'avoir des gestes ambigus , les enfants deviennent des «dangers radio-actifs», les enseignants s'interdisent tout geste naturel et cela peut entraîner des catastrophes.

La musique est superbe et les images du Québec n'ont rien de «romantiques» mais elles doivent être très proches de la réalité.

C'est un film qui me trotte dans la tête et je sais que vais aller le revoir , rien que pour entendre à nouveau Fellag lire sa fable de la fin du film.

Allez-y et racontez moi

 

On en parle:


les bottines rouges

 

Bande annonce:

Musique du film

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

dasola 23/09/2012 20:20


Rebonsoir Luocine, je suis contente que le film t'ai plu. Felllag est vraiment bien. C'est un film touchant avec un délicieux accent. Bonne soirée.

Luocine 23/09/2012 20:24



tu as fait un billet sur ce film?


je vais alle rvoir et mettre un lien je suis souvent d'accord avec toi


Luocine



miriam 23/09/2012 07:11


C'est prévu à Créteil dans les Cinémas du palais, donc j'attends. Pour chercher Hortense et Le vent dans les molles, j'ai eu l'impression inverse : conente de retrouver Bacri et Jaoui, cette
fois-ci séparément. mais Chercher Hortense 'a plus parlé

Luocine 23/09/2012 08:23



oui ce qui est vrai , c'est que ce sont deux acteurs extraordinaires. Mais dans "chercher Hortense" le film n'existerait pas sans Bacri, dans "du vent dans mes mollets" le film existe en
particulier grâce aux deux petites. Et je trouve qu'il faut être une TRES grande actrice comme Jaoui dans ce film, pour accepter de jouer le rôle d 'une femme trop grosse qui se laisse aller car
elle se sent délaissée par son mari.


Quand à Monsieur Lazhar tout est bien à mon avis mais j'attends que tu l'aies vu


Luocine



krol 19/09/2012 16:24


Je note !

Luocine 19/09/2012 17:54



et tu as bien raison!


Luocine



Dominique 19/09/2012 14:28


je vais faire une recherche voir s'il passe à Lyon  c'est assez tentant

Luocine 19/09/2012 14:38



j 'ai envie que tout l emonde aille voir ce film il est vraiment très beau je n'ai pas lu un seul avis contraire


tu me diras



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard