Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:56

affiche festival 001

 

 

 

 

Voilà c'est fini!

vous pensez peut-être que depuis mercredi,  j'en ai un peu assez, et bien non, je pourrai encore continuer.

Mais c'est fini, je dois accepter, et  en tirer le bilan.


L 'impression générale est moins favorable que les autres années , mais comme je le dis dans les critiques , je deviens peut-être plus difficile.
Le seul film dans l'esprit du festival , un film avec peu de moyen mais plein d'humour et d'humanité c'est "Borowed Time".


Si j avais dû donner le prix je l'aurais donné à "Ill Manor".

 

Qu'est ce qui fait le charme de ce festival?


Les conversations dans les queues , les gens heureux d'avoir vu tel ou tel film.

Je n'oubierai pas ce jeune étudiant en cinéma qui avec une gentillesse incroyable nous a expliqué ce qu 'était pour lui un bon film.
Il ne lira évidemment pas mon blog , mais j'aimerais qu'il sache que j'ai acheté "Black Death" ,  je ne suis  pas certaine d'aimer, mais je veux comprendre pourquoi il place ce film au dessus de tous les autres...


Le festival est victime de son succès et  vendredi soir l'ambiance était très tendue , faire deux heures de queue avec un pass et ne pas être certaine d 'avoir une place c'est frustrant. (Je rappelle  qu'un pass coûte 70 euros et demande de venir à Dinard, un jour de juin pour l'obtenir.)


Enfin si vous croyez que j'ai vu tous les films, détrompez vous j 'en ai vu 15 sur 53 possibles.
Et j'en regrette une petite dizaine...

Que voulez vous les cinémas ferment de minuit à 10 heures du matin !

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:54

lecon-d--images-001.jpg

 

affiche festival 001

 

 

Pour la première fois nous sommes allés voir un débat.

Autour de Josée Dayan , réalisatrice et productrice, Cyril Colbeau-Justin producteur, Mariade Meideros, actrice et productrice, Bertrand Faivre producteur (il a produit entre autre the Comedian).
Le débat était très intéressant .
J ai beaucoup appris sur l'aspect financier du cinéma.
Un producteur doit investir une somm importante 2 millions d 'euro et considérer que cet argent peut être perdu.

Il peut aussi rentrer dans ses frais ou gagner beaucoup d 'argent mais il ne le saura que 6 à 7 ans plus tard.

Comme l'a résumé Cyril Colbeau-Justin , pour faire du cinéma il faut être incroyablement tenace , il faut toujours y croire et jongler toujours avec de l'argent qu'on gagnera peut-être.
Josée Dayan était plus romantique et a parlé du désir. Sans le désir rien ne se fait, a t-elle martelé. .
Enfin Bertand Faivre nous a expliqué pourquoi il a produit « The Comedian » , c'est un film auquel il croit , car c'est le premier film d 'un jeune réalisateur , qui travaille sans scénario (ça, j avais compris) , en Angleterre il a une bonne critique car c'est un produit original .
Je n'ai pas été convaincue mais très intéressée.

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:36

blackout-001.jpg

 

 

affiche festival 001

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpgLe festival innove et cette année nous avons eu droit à deux séries télé.
Je n'ai pu voir que celle-ci: Blackout , et évidement le premier épisode seulement.
Cette série commence bien et donne envie de voir la suite .
Comme ce festival manque de salle je lui conseillerai de donner les séries télé dans des petites salles et avec un écran télé, l'écran de cinéma n'ajoute pas grand chose.
Le premier épisode de cette série nous montre un homme politique alcoolique et corrompu , mais qui sauve un jeune noir qui venait de témoigner contre la mafia locale.
Il me semble que cette série peut tenir le choc des 21 épisodes d'une saison mais c 'est à voir...

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:21

everyday-001.jpg

 

 

affiche festival 001

 

 

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8371/dsc00725320x200.jpgEncore un film sans aucun intérêt. Le réalisateur a voulu nous dépeindre la réalité d'une famille dont le père est en prison pendant 4 ans.
S'il avait s'agit d 'un reportage, je pense que le sujet valait la peine mais il s 'agit d 'une fiction qui se veut objective.

En conséquence de quoi , aucun jugement n 'est porté et aucune analyse n'est poussée , de peur sans doute de perdre ce côté objectif.
Donc on ne sait pas ce qui rend l'incarcération pénible.
La maman dit que son mari lui manque mais la petite famille a l'air de tourner rond.

Le film est répétitif sans aucun intérêt.
Les enfants sont mignons.

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 16:57

la-solitude-du-coureur-de-fond-001.jpg

 

 

 

 

affiche festival 001

 

 

100x66-c[1]Dans le cadre d'un hommage à Sir Tom Courtenay ,  ce film mythique a été passé.


C'est intéressant et le film contient un propos toujours d'actualité quand on s'occupe de délinquants: dans quelle mesure pour eux , le fait d'accepter l'autorité n 'est pas trahir leur milieu d 'origine.


Dans ce film , le directeur du centre veut redorer le blason de son école en se servant des compétences sportives du jeune rebelle.

 

Au point de vue du cinéma , le choc est rude entre les films britanniques d'aujourd'hui , où tout n'est qu'allusion , flash , rapidité zapping .. et ce film où tout est expliqué aussi bien avec le texte que les images.

Le combat du jeune coureur est évoqué tout au long de sa course et au moins c'est simple de comprendre pourquoi il s 'arrête avant de gagner...Oups : j'ai trahi le suspens !

Bref, je préfère le cinéma d 'aujourd'hui même s'il est parfois violent et trop rapide.

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 11:30

 

 

 

 

 

now-is-good-001.jpg

 

 

affiche festival 001

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpgMa sœur qui m'accompagne au cinéma a cru revivre  « love story » de sa jeunesse.
C 'est bien ça, une jeune fille sait que sa mort prochaine, elle essaye de vivre ses derniers instants en croquant encore une fois dans la vie.
L 'émotion est au rendez-vous ; les images sont très belles et nous avons été plus d 'une à essuyer des larmes.

C 'est un beau film très classiquement fait.

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 11:20

the-scapegoat-001.jpg

 

 

affiche festival 001

 

 

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpgFilm tiré du roman (que je n'ai pas lu) de Daphné du Maurier.
Cela permet un film en costume dans les belles demeures anglaises et c'est important pour le coté « So British » .
Le film est très bien joué , comme il s'agit d'un suspens on ne peut pas trop le raconter.
Le début, deux hommes d 'une ressemblance troublante vont échanger leur personnalité. Plus exactement le riche oblige le plus pauvre à prendre son rôle.

On y croit et c 'est un film classique bien fait, sauf la fin, mais une discussion dans les queues parfois un peu longues … du festival, m'a permis d 'apprendre que l'auteure avait eu une meilleure idée pour terminer son roman.


Je trouve d'ailleurs que dans le film le personnage principal ets davantage bénéficiaire que "bouc émissaire" de l'échange de personnalité.

 

Toutes celles qui ont aimé Rebecca , auront je pense, une certaine tendresse pour ce film .

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 11:07

 

Papadopoulos-001.jpg

 

 

 

affiche festival 001

 

 

 

 

 

100x66-c[1]Film qui connaîtra sans doute un succès en salle . C'est un grand classique du cinéma , une famille très riche est confrontée à la faillite et doit sortir de la misère en gérant un Fish and Chip.C 'est sympathique mais le film n 'est pas très original .

Et à la fin quand le riche homme d 'affaire nous expose la morale du « savetier et du financier », à savoir que sans agent on vit avec moins de soucis … c'est un peu difficile à croire.

Bref un moment agréable sans prétention.

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 16:07

Borrowed-Time-001.jpg

 

affiche festival 001

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpgVoilà les petites perles que ce festival a l'habitude de nous offrir.
Pour moi il y en a eu un peu moins cette année, mais au fil des ans on devient peut être plus difficile.
J 'ai beaucoup aimé la journée de vendredi, car je n 'avais pas vraiment prévu d 'aller voir ce film et finalement c'est sans doute mon film préféré ?
L histoire commence comme d 'habitude par la vie d 'un paumé et on pense que tout va aller de plus en plus mal.
Sans tomber dans l'angélisme Kevin va trouver des solutions à ses problèmes qui vont dans le sens de la vie.
Tous les personnages sont intéressants et les situations sont souvent drôles.
Le vieux bougon alcoolique est peut être un peu caricatural .

Un bon moment de détente comme je les aime .

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 15:49

i anna 001

 

 

affiche festival 001

 

 

 

100x66-c[1]Vous devinez que je ne pouvais pas manqué un film avec Gabriel Byrne.

Je n'ai pas été complètement séduite par ce film, mais on passe un bon moment

Il s 'agit d 'un film policier avec un meurtre , une enquête, et un commissaire à la dérive qui tombe amoureux de la possible coupable.
Je n'ai pas très bien compris qui a tué et je ne sais pas si la femme est coupable , c 'est un peu gênant.

Je ne peux pas raconter le film car je dévoilerai immédiatement l'intrigue ce serait bien dommage.

Charlotte Rampling (dirigé par son fils ) joue très bien et Gabriel Byrne aussi « Of course » !

Pour tous les amateurs d'intrigues policières ce film devrait connaître un succès mérité

Repost 0
Published by Luocine - dans festival 2012
commenter cet article

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard