Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 08:11

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/5132NbyaKvL._SL500_AA300_.jpg

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img197.imageshack.us/img197/3459/dsc00723320x200.jpg J’ai choisi ce livre  dans la bibliothèque de la Pinacothèque de Paris, qui consacre une très belle exposition à Edvard Munch, intitulée Munch ou l’anti cri.

Cet essai  illustre parfaitement le propos de l’exposition. Il m’a permis de revivre les moments forts que j’ai éprouvés devant des tableaux que je ne connaissais pas et qui sont absolument magnifiques.

On peut parfaitement admirer les toiles sans rien connaître des tourments d’Edvard Munch, mais ce livre est bien fait. Pour nous faire comprendre et mieux connaître ce géni de la peinture, l’auteur entre dans les souvenirs de sa sœur, de ses amis, de ses mécènes , c’est très agréable à lire , on a l’impression de vivre avec celui dont l’œuvre ne se résume certainement pas au « Cri » qui l’a rendu si célèbre.

 

Citations de Munch

 

 La maladie, la folie et la mort sont des anges noirs qui ont veillé sur mon berceau et m’ont accompagné toute ma vie.

 

En vérité, mon art est une confession que je fais de mon plein gré, une tentative pour tirer au clair, pour moi-même, mon rapport à la vie … C’est au fond une forme d’égoïsme, mais je ne renonce pas à l’espérance qu’avec son aide, je parviendrai à aider d’autres gens à se comprendre.

 

 

 

lien vers l’expo à voir absolument

link

 

 

Repost 0
Published by Luocine - dans autour de l'art
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 08:20

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41NHRM49ZEL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Je suis désolée de n’avoir pas le temps de finir ce livre. Mais comme je le lis dans le cadre de notre club, il faut que les autres puissent le lire également. (Je ne mets donc pas de coquillages.)

C’est un livre qui essaie de rendre compte de la création artistique. Je ne sais pas si les artistes se retrouveront dans ce roman. J’ai été très intéressée par l’évocation de cette époque de fer et de religion. Le XVII ° siècle, qui y est décrit est vraiment une époque horrible, la pauvreté insoutenable et l’arrogance des princes et des gens d’église à peine supportable.

 La souffrance du peintre qui se sait novateur et porteur d’un message qui dépasse son époque est bien rendue.

 

Au début da ma lecture, j’ai été gênée par ce « Tu » du narrateur qui s’adresse au peintre, mais peu à peu je l’ai accepté. Je finirai ce livre un jour c’est certain.

 

Pour une fois je ne mets pas de citations mais ce tableau où le Caravage s’est représenté sous le trait du bourreau parle mieux du livre que n’importe quelle citation.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6c/La_Caravage_-_La_flagellation.jpg/459px-La_Caravage_-_La_flagellation.jpg

 

Repost 0
Published by Luocine - dans autour de l'art
commenter cet article

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard