Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 21:00

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51%2BdNV3CcvL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Christophe Magny

 


http://www.babelio.com/images/ico_critique.jpg


http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img197.imageshack.us/img197/3459/dsc00723320x200.jpg Je ne serais pas allée naturellement vers ce livre et j’aurais eu tort, que « Babelio » en soit remercié, cela m’a permis découvrir un livre intéressant et de réfléchir à un problème qui empoisonne l'humanité depuis plus de  60 ans.

Tous ceux qui s’intéressent à Israël et à la Palestine, devraient lire ce livre. S’ils ont déjà des réponses toutes faites, ou bien s’ils sont, par avance, convaincus par leur cause, ils n’apprendront rien, mais s’ils cherchent à comprendre, encore une fois, comme moi, ils verront que rien n’est simple dans ce conflit.

La maison au citronnier n’est pas un roman, ce livre est né d’un documentaire sur une maison à Ramla qu’une femme israélienne a ouverte aux enfants arabes de son pays afin d’en faire un lieu de paix.

L’auteur suit le destin des deux familles, celle de Dalia juive bulgare échappée aux bourreaux nazis, et celle de Bachir chassée de chez elle à cause de la naissance de l’état d’Israël.

Il s’attache à respecter scrupuleusement le point de vue des deux parties et plonge son lecteur dans l’horreur inextricable de deux communautés qui ne peuvent que s’exclure.

Pourtant, entre Bachir et Dalia , un lien fragile existe et peut-être un tout petit espoir.

Très faible en effet : Bachir et sa famille ne comprendront jamais pourquoi ils ont dû partir de chez eux, et Dalia sait que si on autorise les Palestiniens à revenir Israël n’existera plus.

Deux souffrances terribles et l’amour d’une même terre peuvent-ils permettre de vivre ensemble ?

Je ne sais pas, l’auteur non plus mais au moins, pour une fois, juifs et palestiniens, sont réunis dans un même livre et rien que pour cela ce témoignage est remarquable.

 

Citations :

(Début du livre)

La maison dépeinte dans cet ouvrage existe réellement, de même que le citronnier qui se trouve dans sa cour… la maison aux deux histoires.

 

Les Israéliens qui venaient déposer ces gerbes honoraient ce qu’ils appelaient leur guerre d’indépendance ; Bachir appelait ce même événement la « nakba », la catastrophe.

 

Pour moi, Sion est l’expression d’un désir très ancien, un mot qui symbolise un refuge pour mon peuple, et notre expression collective ici. Pour lui, c’est un régime de terreur qu’il a le devoir de combattre, auquel il doit résister par tous les moyens. Car pour lui, le sionisme est le règne de la terreur, et le terrorisme est donc une réponse adéquate !

Dalia haussait le ton : « Non, je ne peux pas combattre une erreur en en commettant une autre .Cela ne mène nulle part. »

 

On en parle…

Critiques futiles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mimi54 05/06/2011 17:15


j'avais postulé pour ce livre, j'en ai eu un autre....qui ne m'a pas plu......je pense que je vais me le procuer


Luocine 05/06/2011 20:18



C'est un livre intéressant, et courageux


amicalement


Luocine



Dominique 05/06/2011 15:59


J'ai lu deux livres dans les derniers mois sur les relations palestiniens/israéliens et j'ai été fortement touché par ces récits je vais noté cette référence
As tu vu le film "les citronniers" racontant le conflit d'une femme palestinienne luttant seule contre les israelien qui veulent l'empêcher de cultiver ses citronniers sous pretexte que sa
propriété jouxte celle d'un ministre israélien : très fort et et très juste il est sorti en DVD


Luocine 05/06/2011 16:16



C'est bizarre ça fait deux fois qu'on me parle de ce film je vais essayer de le voir


merci


amicalement


Luocine



krol 03/06/2011 10:19


J'ai lu ta critique et celle de Nymphette et maintenant, je n'ai qu'une envie : découvrir ce livre ! Merci à toutes les deux !


Luocine 03/06/2011 10:39



Merci de ton passage , je vais souvent sur ton blog auquel je suis abonnée par contre j'ai du mal à laisser un message parfois je ne peux pas ouvrir "laisser un message" , pourtant j'aime bien te
lire et.... te le dire.
Amicalement


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard