Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 20:36

festval

 Vendredi 8 octobre

 

cameraCameraman de Craig McCall

Documentaire sur la vie de Jack Cardiff  qui a tourné pour le cinéma du temps du muet et qui tourne encore en 2005. Sa vie est entièrement au service du cinéma, en particulier de la prise de vue. C’était absolument passionnant et donnait envie de revoir des films anciens dont il avait été  chef opérateur, comme les chaussons rouges. Ce film avait bien sa place dans ce festival et la salle était pleine ce qui pour un documentaire est une sorte d’exploit.

 

orphan.jpgOrphan de Peter Mullan

 

Les funérailles en Ecosse, ce n’est pas triste et ça finit souvent en bagarre. Trois frères et une sœur handicapée sont confrontés à la mort de leur mère, au lieu de s’unir, ils réagiront chacun différemment mais tous dans l’excès.

Peter Mullan  nous a présenté son film, il nous a appris qu’il était autobiographique, il l’a écrit après la mort de sa mère. Il nous a dit également, qu’il n’avait jamais reconnu au cinéma, la force des sentiments qui l’habitaient ce jour là.

C’est un premier film, et je l’ai trouvé  excessif et répétitif , mais très intéressant et je ne me suis pas du tout ennuyée.

 

eilenCome on Eilen de Finola Geraghty

 

Beau film sur une femme alcoolique qui avait arrêté de boire, mais qui replonge brutalement sans que l'on sache bien pourquoi. L’actrice joue très bien ainsi que l’acteur qui joue son fils désespéré de la voir replonger dans l’alcool.

Brigitte avec qui je regarde tous les films est beaucoup plus sévère que moi sur ce film. Pour elle le sujet de l’alcoolisme n’est pas traité, et le film est superficiel.

 

Another Year de Mike Leigh

 

http://www.lexpress.fr/imgs/14/188.jpg Film extraordinaire tout en finesse sur les rapports entre des amis  autour d’un couple vieillissant et qui s’aiment encore. C’est tellement peu filmé des gens qui s’aiment !

Nous avons eu la chance d’entendre une actrice qui un rôle très important nous expliquer comment Mike Leigh concevait son travail, c’était vraiment très intéressant.

Le traducteur,  qui a, également,  mis les sous-titres a fait  une remarque très intéressante. Il était étonné que des gens si gentils n’aident finalement pas tant que ça les autres, et qu’un certain mal de vivre se dégage  de ce film , au-delà d’une première impression de bonheur total. Le personnage de l’amie excitée et encombrante est très touchant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard