Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 12:42
l Travail d'historien remarquable à propos de l 'hôpital, c'est à dire le lieu où l'on enfermait les enfants abandonnés et les indigents sous Louis XIV et Louis XV.
Les parisiens se sont révoltés parce qu'ils pensaient qu'on enlevait leurs enfants pour leur faire subir toute sorte de sévices , le travail minutieux de Marion Sigaut prouve que leurs craintes étaient fondées, et elle nous fait découvrir le traitement réservé aux enfants et aux femmes dans cet hôpital. La lecture des mauvais traitements imposés aux enfants  est vraiment insoutenable, j'ai dû souvent arrêter la lecture  .

Citations
Si on était "gâtée", c'est à dire syphilitique, le traitement à Bicêtre était obligatoire, et il était le seul moyen de n'en pas mourir rapidement....
  Le traitement durait six semaines et consisitait en saignées, purges, bains prolongés (à quatre dans des baignoires trop petites), frictions à la pommade mercurielle pour faire perdre des litres de salive . Ce traitement de choc provoquait la perte des dents et soudait ls gencives qu'il fallait séparer au bistouri. La diète était sévère, les malades crevaient de faim...

voici la conclusion

Pour lutter contre ces crimes, il aurait fallu des moyens que personne n'avait . Personne sauf le roi.. Louis XIV y avait renoncé pour n'avoir pas à faire porter à ses enfants l'opprobre qui serait retombé sur leur mère. Quant à Louis XV, bâillonné, ligoté par son vice, il était le plus mal placé pour tenter quoi que ce soit contre les trafiquants d'enfants. Après sa mort, la chape de plomb s'abattit sur l'affaire et son successeur dut affronter d'autres problèmes.
  Et le silence retomba sur les sombres trafics de l'Hôpital général.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard