Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:57

 

 

Après le succès de "Ru", Kim Thuy a retrouvé la magie de l'inspiration et de l'écriture pour nous livrer «Man» .
Dès que j'ai lu dans des blogs amis , que ce livre vous avait plu, je me suis précipitée!

Je vais rajouter des louanges aux louanges.

J aime la façon dont cette femme mêle les fils de son histoire et de de l'histoire tragique de son pays d'origine.
Comme, dans «Ru» ,on a le cœur serré à l'évocation des plus grandes des tortures que les hommes du vingtième siècle  ont su inventer.
Ce père famélique, par exemple, qui voit ses enfants mourir de faim et qui laisse une soupe à la tomate et au persil à côté d'une clôture pour que ses enfants puissent s'en emparer.

Cette soupe , la meilleure du monde pour Hong sa fille survivante, devenue cuisinière dans le restaurant de la narratrice sera à l 'origine d'une des recettes qui fera le succès de leur entreprise.
Car c'est cela qui m'attache aussi fort à cette écrivaine, des souffrances naissent aussi la vie .

On peut, au début de la lecture, être dérouté par sa façon de raconter ,  car son récit n'est pas linéaire. Finalement elle renoue tous les fils , ce n'est qu'à la fin du roman qu'on comprend la première phrase :

«Maman et moi nous ne nous ressemblons pas. Elle est petite, et moi je suis grande. Elle a le teint foncé, et moi j ai la peau des poupées françaises. Elle a un trou dans le mollet, et moi j'ai un trou dans le cœur.»

C'est bien ce trou dans le cœur qu'elle va nous raconter , à sa manière et en passant par tout ce qui fait sa vie: Man, cette mère qui l'a élevée, la guerre du Vietnam et son cortège d'horreurs, les odeurs et les goûts d'une cuisine qui la feront vivre, et aussi un amour passionnel qui lui trouera le cœur.

 

Citations:

Le plaisir des mots:

C’était mon premier mot de français,"londi" . En vietnamien , "lon" signifie canette et "di" partir . Ces deux sons ensemble en français font "lundi" dans l'oreille d'une Vietnamienne . A la manière de sa mère ,elle m a enseigné ce mot en me demandant de pointer la canette avant de lui donner un coup de pied et de dire "lon-di" pour lundi. Ce deuxième jour de la semaine est le plus beau de tous parce que sa mère est décédée avant de lui apprendre à prononcer les autres jours. 

 

le plaisir de la lecture:

Beaucoup de livres en français et en anglais avaient été confisqués pendant les années de chaos politique. On ne connaîtra jamais le sort de ces livres , mais certains avaient survécu en pièces détachées. On ne saurait jamais par quel chemin étaient passées des pages entières pour se retrouver entre les mains des marchands qui les utilisaient pour envelopper un pain, une barbotte ou un bouquet de liseron d'eau ... On ne pourrait jamais me dire pourquoi j avais eu la chance de tomber sur ces trésors enfouis au milieu des tas de journaux jaunis. Maman me disait que ces pages étaient des fruits interdits tombés du ciel.

 

le vietnamien une langue tonale:

Julie prononçait  les "la, là, lâ, lä , lah ..." en distinguant les tons même si elle ne comprenait pas les différentes définitions: crier, être, étranger, évanouir, frais.

Aimer en chinois:

le professeur avait expliqué que le caractère "aimer" englobait trois idéogrammes: une main,un cœur et un pied, parce que l'on doit exprimer son amour en tenant son cœur dans ses mains et marcher à pied jusqu'à la personne qu'on aime pour le lui tendre.

Les visages de l'amour:

Pourtant à côté du visage de Luc, le mien me ressemblait comme une évidence. Si j'étais une photographe , Luc serait le révélateur et le fixateur de mon visage, qui n'existait jusqu'à ce jour qu'en négatif.

le temps après

Moi je possédais l'éternité parce que le temps est infini quand on n'attend rien.

 

 

On en parle..

D'une berge à l'autre, lecturissime , lire et merveille, (avec une interview passionnante de l'écrivaine) et bien d'autres que j'oublie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine
commenter cet article

commentaires

Géraldine 28/07/2013 19:48

Tentant , mais j'ai peur que cela soit dur pour moi ces temps ci.

luocine 28/07/2013 23:10

Kim Thuy c'est tout sauf dur, car elle dit la tristesse avec une telle discrétion.
Elle est magique cette femme,
Luocine

clara 01/07/2013 06:06

Il faut absolument que je lise!

luocine 01/07/2013 09:53

bien sûr!
quel plaisir de conseiller un livre de qualité et qui réunit une communauté de lecteurs et lectrices

Athalie 24/06/2013 20:02

Mince, je suis dans le bémol pour ce coup là, mais ne demande qu'à me laisser convaincre malgré tout ... J'avais été un peu décue par "Ru", je ne sais plus bien pourquoi, sans doute parce je suis une fan d'une autre auteure de cette même région du monde, Duong Thu Huong, qui aborde des thématiques similaires : la guerre destructrice mais un goût de la vie quand même, avec une puissance narrative assez incroyable notamment dans "Terres des oublis", qui reste un de mes meilleurs souvenirs de lecture toutes catégories confondues. Ceci dit, à sa sortie en poche, je pourrais bien me laisser tenter ... Je vais du coup aller écouter l'interview, juste pour le plaisir.

luocine 24/06/2013 22:18

aimez l'une ne doit pas empêcher d'aimer l'autre.
J ai commencé Duong THu Huong et je n'ai pas été immédiatement conquise mais il est dans ma liste pour cet été
Luocine

Hélène 24/06/2013 09:38

Un beau récit poétique !

luocine 24/06/2013 22:17

et oui ! quelle classe
Luocine

krol 23/06/2013 16:57

Et dire que je ne connais pas l'auteur !!! Après tant de louanges, il va falloir que je remédie à cette lacune.

luocine 24/06/2013 22:16

j aimerais bien savoir ce que tu en penses, je pense que tu aimeras car elle raconte la souffrance avec une grande pudeur
Luocine

Sandrine 23/06/2013 14:36

C'est vrai que je ne lis que des bonnes choses sur ce roman et sur cette auteur mais rien n'y fais, ça ne me donne pas envie. Je suis définitivement hermétique à la littérature asiatique...

luocine 24/06/2013 22:15

sauf qu'elle n'est pas asiatique ,ou seulement d'origine, mais canadienne et écrit en français ce qui rajoute beaucoup à son charme!
Luocine

jerome 22/06/2013 23:14

C'est bien de rajouter des louanges aux louanges, ce texte les mérite. Maintenant il ma faut lire Ru.

luocine 22/06/2013 23:37

oh oui, vraiment!
un auteur qu'on n'oublie pas
Luocine

Marilyne 21/06/2013 20:22

Comme tu le sais, j'ai beaucoup aimé ce livre, il m'a touchée. Comme dans " Ru ", j'ai été particulièrement sensible à ce rythme narratif choisi par l'auteur.
Merci pour le lien.

luocine 21/06/2013 23:18

oui, je suis bien d'accord avec toi, Marilyne, et je rajouterai sa délicatesse
Luocine

keisha 21/06/2013 14:27

Je pense que je le lirai, tout comme Ru m'avait beaucoup plu!

luocine 21/06/2013 18:13

alors si tu as aimé Ru tu vas aimer Man et t'attacher encore un peu plus à cette auteure
Luocine

Dominique 21/06/2013 13:51

Je n'ai toujours pas lu le premier. Aie j'ai du retard

luocine 21/06/2013 18:12

tu as bien le droit de ne pas avoir tout lu, cette auteure me touche beaucoup et comme tu vois je ne suis pas la seule dans ce cas, alors pourquoi pas toi?
Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard