Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 08:09

 

 

 

 

Un livre vite lu et qui m'a fait sourire.

Un homme qui, toute sa vie, a mené des affaires très importantes et qui n'a fait fait que ça, décide à la retraite de retrouver son épouse dans leur maison du golfe du Morbihan.

C'est l'occasion pour cet auteur de croquer la vie des retraités dans les stations balnéaires, j'y ai retrouvé certains traits de caractère de personnalités que je croise à Dinard.

Stéphane Hoffmann raconte aussi le monde des affaires et épingle pas mal de travers de notre époque.

Beaucoup d'humour et un grand sens de l'observation.


La trame romanesque est aussi  peu vraisemblable que le caractère des principaux  personnages  mais tout cela est  bien sympathique puisque finalement, grâce à l'amour, les vilains requins financiers seront vaincus (peu réaliste mais bien agréable à lire).
Bref, un roman pour l'été le temps d'une lecture de plage avant d'aller au marché!

 

 

Citations:

Le programme pour la retraite:

Je parle de me mettre au golf, créer un cabinet de consultants, aider les jeunes à se lancer: «J''installerai mes bureaux dans les chambres des enfants, et puis je me remettrai au vélo, à l'équitation, à la..

  • Brillante idée. Pourquoi pas au Jokari, au jeu de sept familles, au Cochon qui rit et au Youpala.

 

Le marché dans les stations balnéaires:

 

Cette nouvelle mode , chez le bourgeois , de se montrer au marché. Ce n'est plus un marché, c'est un club. On y parade en pantalon Glazyk brique, doksides et veste de quart. On s'y retrouve entre gens qui savent vivre: faire son marché, c'est comme cirer ses souliers ou acheter ses cigares, il ne faut laisser cela à personne.

 

Une réflexion sur le couple que l'on trouve sur la quatrième de couverture:

Le mariage a toujours ressemblé à un tour en autos tamponneuses: c'est inconfortable, on prend des coups, on en donne, on tourne en rond, on ne va nulle part mais, au moins, on n'est pas seul.

 

On en parle...

D'une berge à l'autre  qui n'a pas du tout aimé mais qui doit être bien loin de la retraite et des retraités

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine
commenter cet article

commentaires

jerome 27/07/2013 16:49

Je n'avais pas du tout aimé ce roman. Le ton plein de cynisme ne m'a pas fit sourire une seconde et j'ai trouvé l'écriture limite boursouflée. Une énorme déception !

luocine 27/07/2013 17:07

je crois que tu es loin de ce type de gens, je te promets que le portrait du retraité des affaires qui s'ennuie avec sa femme dans une ville balnéaire est bien dressé , mais l'intrigue est à peu près nulle. Comment imaginer qu"un homme ait perdu les liens avec ses propres enfants au point de ne pas reconnaître sa propre fille dans l'une de ses collaboratrices !
malgré cela j ai vraiment souri à la lecture de ce roman
Luocine

Sandrine 25/07/2013 12:48

Je n'ai pas non plus l'âge de la retraite, mais ce livre m'avait plu pour le ton de l'auteur, son sens de la formule. Un roman qui commence par « Bien que Bordelais, Jean-Charles Lawton ne répugne pas aux concours de prouts. A cinquante ans bientôt, c'est même encore l'idée qu'il se fait des bons moments entre amis. » laisse augurer du pire comme du meilleur...

luocine 25/07/2013 12:54

le pire c'est le "prout" et la trame romanesque le meilleur c'est le sens de l'observation et l'humour ...selon moi
Luocine

luocine 25/07/2013 11:01

quand on connaît bien le genre d'endroit qu'il décrit c'est vraiment amusant sinon ..
C'est un roman léger
c'est déjà ça!
Luocine

krol 25/07/2013 10:41

Ton billet donne envie de découvrir l'humour de ce roman, celui de Jérôme est bien argumenté... et au final, si ce livre croise ma route, peut-être le lirai-je, mais je ne ferai pas la démarche de le chercher... j'ai peur de son côté artificiel...

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard