Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 16:16

 

 

 

Ne ratez pas ce film !

On peut sans nuire au suspens raconter le début de l'histoire. Ensuite ce sera à chaque spectateur de comprendre et de dénouer les fils du drame qui se déroule devant lui.
Une femme, Marie, veut officialiser son divorce. Elle fait venir son mari Iranien, Ahmad, qui l 'a quittée depuis 5 ans.

Ils n'ont pas eu d'enfants ensemble, mais les enfants de Marie ont gardé un bon souvenir d'Ahmad.
Quand celui-ci arrive , il se rend compte qu'elle attend de lui un autre service: parler avec son aînée, Lucie qui accepte mal de partager sa vie avec son nouveau compagnon .

Marie à une autre petite fille Léa, et son nouveau compagnon un petit garçon Fouad.

Cette famille «en voie de recomposition» va être traversée par une tragédie qui peu à peu prend les spectateurs aux tripes.
La peur s'installe dans une ambiance du quotidien, une peur particulière , on aimerait que la vérité ne soit pas celle à laquelle on pense.

Le film est remarquablement tourné et les acteurs sont formidables.

Personnellement j'ai un faible pour Ali Mossapha , en particulier pour son accent , et le prix d'interprétation décerné à Bérénice Béjot est largement justifié, même si je trouve parfois qu'elle en fait un peu trop.

Les décors sont extraordinaires, on retrouve ce qu'on connaît de la vie de tous les jours dans la classe moyenne de la région parisienne.

J'ai particulièrement apprécié  que le réalisateur ne donne pas immédiatement toutes les clés de cette tragédie.
Nous ne savons jamais tout sur une conduite humaine, le cinéma a tendance, bien évidemment, à simplifier et à réduire l'histoire à un seul point de vue.

Asghar Farhadi parvient à nous faire comprendre la complexité des rapports humains et en même temps à tisser un drame d'où personne ne ressortira indemne .

C'est vraiment le meilleur film que j'ai vu depuis longtemps et encore mieux , parce que plus complexe qu'«Une séparation».
L Iran est décidément un bien curieux pays qui produit, puis chasse hors de ses frontières, et finalement, peut se passer de gens si doués et tellement imprégnés de culture iranienne!

 

 

Bande annonce :

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

krol 11/06/2013 20:32

Entièrement d'accord avec toi, ce film est une pure merveille ! Cela fait longtemps que je n'étais pas allée sur ton blog, je ne reçois plus dans ma boite mail des messages m'informant d'une parution d'article !!!

luocine 14/06/2013 16:30

c'est bizarre moi non plus je vais retourner sur ton blog et me réinscrire....
je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir adoré ce film
à bientôt Kroll
Luocine

Géraldine 10/06/2013 13:12

De mon côté j'ai été déçue parce que j'en attendais beaucoup plus. Des longueurs aussi. Mais ce que tu dis est vrai aussi. Le jeu des acteurs est excellent et c'est un film intelligent.

luocine 14/06/2013 16:33

moi je suis une inconditionnelle de ce film et contrairement à d'autres blogueurs ou blogueuses , j'ai préféré celui-ci à "une séparation" , car il a maîtriser son film sans note d'exotisme , et pourtant il est Iranien jusqu'au bout des ongles
Luocine

dasola 06/06/2013 07:22

Bonjour Luocine, ce qui m'a le plus frappée c'est que le couple Marie/Samir n'a pas l'air de s'aimer tant que cela. J'ai tellement apprécié Une séparation que celui-ci m'a tout de même déçue et il s'éternise sur la fin. Bonne journée.

luocine 06/06/2013 10:26

Samir doit gérer le suicide de sa femme!
je crois que Marie voulait à toute force l'aimer. La clé c'est peut être Lucie qui la donne , elle est allée vers Samir car il ressemble à Ahmad.
Moi j'ai été prise par le suspens.
et si j'ai adoré "Séparation" c'est aussi parce que ce film nous montrait un Iran qu'on ne connaissait pas. La force de l' exotisme est toujours un plus .
Luocine

Aifelle 29/05/2013 13:49

Je crois qu'elle est vraiment enceinte oui, elle est assez compliquée pour s'être mise dans cette situation-là. Quant au petit garçon et la tâche, j'ai un trou de mémoire, tiens il faudrait que je le revoie. Il faut dire qu'à un moment donné j'ai un peu perdu pied avec l'histoire de la robe, tellement les rebondissements sont nombreux et rapides. La scène du métro avec son père est à se liquifier d'émotion tu ne trouves pas ?

Aifelle 29/05/2013 17:09

Mais il y a aussi l'employée à la fin qui veut se venger de la patronne .. j'attendrai le DVD et je le regarderai en faisant des arrêts pour mieux saisir les dernieres révélations.

luocine 29/05/2013 14:27

oui la scène du métro est très belle, c'est l'enfant qui a les paroles les plus justes.
Ce qui me fait dire que c'est l'enfant, c'est qu'il n'y a aucune raison qu'une robe sortant d'un pressing ait une tache aussi énorme. Et la colère de l'enfant qui ne veut plus redescendre en bas dans le pressing.
Et puis le père qui retourne voir la robe après avoir changé le pansement de l'enfant et finalement l'enfant qui ne veut plus voir sa mère.
Il porte une culpabilité cet enfant.
je n'arrive pas à me décider si elle est enceinte ou si elle dit qu'elle l'est!
Luocine

luocine 29/05/2013 07:44

toi aussi! moi je me suis sentie capable de l'aimer , et c'est à ce moment que j'ai compris Marie , il doit tout le temps d'échapper un homme parfait pareil!
j ai vraiment adoré e film et je te poserai bien une question. Crois tu que c'est le petit garçon qui a fait la tâche sur la robe?
et crois tu qu'elle soit vraiment enceinte?
Luocine
PS ça fait deux questions....
Luocine

Aifelle 28/05/2013 13:45

Je l'ai vu et j'ai aimé, même si le personnage féminin m'a paru très agaçant, j'ai bien retrouvé la touche de Farhadi. J'ai un net penchant pour l'acteur iranien ! C'est bien joué, y compris par les enfants, un très bon moment de cinéma.

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard