Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:18

 

 

Traduit du Japonais par Rose-Marie MAKINO-FAYOLLE

 

En regardant le nom de la traductrice , j'ai pensé que cette femme était d'origine japonaise et avait appris le français.

On lit avec un tel  plaisir ce roman sans jamais se sentir étranger à l'histoire que j ai pensé que la traductrice était vraiment à l'aise dans les deux cultures.
J ai beaucoup aimé la délicatesse des sentiments entre les différents personnages.
Un homme, chercheur en  mathématiques à perdu la mémoire immédiate à la suite d'un accident , il a une mémoire de 80 minutes et puis tout s'efface.

Ses astuces pour arriver à vivre malgré ce lourd handicap le rendent touchant.


Par contre il n' a pas oublié sa passion pour le nombres et tous les mystères des mathématiques.
Une jeune mère célibataire d'un petit garçon de 10 ans , vient lui servir d'aide soignante.

La façon dont cette jeune femme veut rendre cet homme le moins malheureux possible est très émouvante.
Entre eux trois se tissent une amitié attentive . Le vieil homme apprécie le contact avec le jeune enfant passionné de base-ball et il lui donne peu à peu le goût des mathématiques.

La jeune femme est embauchée par la belle sœur du professeur et celle-ci semble très négative dans un premier temps , mais par petites touches, on comprendra mieux sa position.
Pas de happy end possible pour ce roman. Encore que … le jeune enfant deviendra professeur de mathématiques ce qui est somme toute la meilleure fin possible .

Pour ceux qui ont de mauvais souvenirs de leurs cours de math, pour ceux , au contraire qui les ont aimé , ce roman vous conviendra.
 

Petit bémol , le base-ball , m'ennuie en vrai et aussi dans ce livre !

 

Citations :

 

Le professeur ne peut plus faire que des concours qu'il juge trop faciles :


Résoudre un problème dont la solution existe obligatoirement , c'est un peu comme faire avec un guide une randonnée en montagne vers un sommet que l'on voit . La vérité ultime des mathématiques se dissimule discrètement à l'insu de tous au bout d'un chemin qui n'en est pas un. 

 

La beauté des mathématiques

C'est justement parce que cela ne sert à rien dans la vie que l'ordre des mathématiques est beau . Même si la nature des nombres premiers est révélée , la vie ne devient pas plus aisée , on ne gagne pas plus d'argent . Bien sûr , on a beau tourner le dos au monde , on peut sans doute trouver autant de cas que l'on veut pour lesquels les découvertes mathématiques ont fini par être mise en pratique dans la réalité. Les recherches sur les ellipses ont donné les orbites des planètes, la  géométrie non euclidienne a produit les formes de l'univers selon Einstein . Les nombres premiers ont même participé à la guerre en servant de base aux codes secrets . C'est laid. Mais ce n'est pas le but des mathématiques . Le but des mathématiques est uniquement de faire apparaître la vérité.

 

 

On en parle.....

le blogue de Zazie qui s'est ennuyée à la lecture

 Céline qui a adoré

et Aifelle qui tient un de mes blogs préférés

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

jerome 16/05/2013 13:42

J'ai de très mauvais souvenirs de mes cours de maths mais j'adore le baseball. ça s'équilibre, non ?

Dominique 16/05/2013 10:55

Un livre que j'ai beaucoup aimé, lu et commenté il y a au moins deux ans j'en garde un vrai bon souvenir, il a circulé avec succès dans la famille d'ailleurs

keisha 16/05/2013 08:05

J'ai aimé ce roman, bien sûr, je confirme que les parties maths sont très bien faites et lumineuses (bon, tu as deviné ma profession, non?); quant au base ball, euh, j'ai dû sauter quelques phrases au cours de ma lecture ^_^

luocine 16/05/2013 10:03

beau métier et belle passion
Math plus livres
c'est une belle formule
Luocine

zazy 16/05/2013 10:03

Keisha, tu es démasquée !!!

zazy 15/05/2013 20:19

je dois être une des rares lectrices à ne pas avoir beaucoup apprécié ce livre

zazy 15/05/2013 20:54

hi hi hihihi

luocine 15/05/2013 20:34

mais c'est justement ça le charme des blogs les avis se croisent et ne se ressemblent pas .
Mais la seule chose absolument certaine c'est que nous avons lu les livres dont nous parlons, ce qui n'est pas toujours le cas des critiques officielles.
Luocine

Aifelle 15/05/2013 17:35

J'avais beaucoup aimé cette lecture, malgré le base-ball, le seul lu de l'auteur jusqu'à présent d'ailleurs.

luocine 15/05/2013 18:00

j ai trouvé ton commentaire alors j'ai mis le lien et j'ai vu que tant de gens que je lis régulièrement ont aussi aimé cette belle histoire
Luocine

luocine 15/05/2013 17:51

je n'ai pas vu si tu avais fait un billet! et toi aussi le base-ball t'ennuie?
Luocine

marion 15/05/2013 16:55

Très joli livre!

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard