Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 13:40

     http://ecx.images-amazon.com/images/I/51-ywTUGdEL._SL500_AA300_.jpg

 

 

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par hélène HINFRAY

 

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpgC 'est encore une fois Dominique qui m'avait conseillé ce livre, je l'avais mis dans un coin de ma mémoire mais il a fallu que je traîne un peu dans ma librairie préférée , que rien ne m’inspire sur leurs différentes table pour que je pense à demander s'ils avaient Shakespeare de Bill Bryson.


Non seulement je n'ai pas regretté , mais je voudrais que ma force de conviction arrive à vous motiver afin qu'à votre tour vous sautiez le pas.


Si vous connaissez cet auteur , vous êtes familiers de son humour et son exigence face à la vérité.
Le voilà aux prises  un personnage fabuleux, dont ne sait rien ou presque et sur lequel un record de thèses , biographies, études, romans ont été écrits.
Comment va-t-il s'y prendre, pour ne pas nous ennuyer et en même temps nous faire découvrir celui qu'il appelle le Barde (je n'ai pas trop compris pourquoi)?

Sans jamais se lancer dans des hypothèses hasardeuses , Bryson fait si bien revivre l'époque et le théâtre élisabéthain que nous finissons par bien connaître William Shakespeare dont finalement il parle assez peu.
C 'est peut-être pour cela qu'il appelle son livre une «antibiographie» , W. Shakespeare apparaît comme en creux à travers tous les autres personnages dont nous savons plus de choses, la personnalité du grand homme de théâtre s'anime devant nous.

 

L époque est incroyable , dangereuse et mortelle pour la plupart des Londoniens , le théâtre était alors un endroit où pauvres et riches se retrouvaient devant des pièces que nous admirons encore aujourd'hui.
Il y a là un mystère que Bill Bryson ne résout pas mais sait proposer à notre sagacité.


La dernière partie est consacrée aux différentes hypothèses quant à l identité même du grand dramaturge. Dans une Angleterre marquée par la noblesse, c'est un peu difficile d'attribuer à un roturier autant de génie.

Bryson donne les limites des différentes hypothèses autour de la parenté des écrits de Shakespeare.

En particulier celle qui veut que le comte d'Oxford soit le véritable auteur avec Bryson on a envie de conclure que c'est bien William Shakespeare qui est l'auteur de son œuvre même si on ne sait rien de lui sauf qu'il a légué par testament à son épouse son deuxième lit!

 

Citations:

 

L'état de l 'Angleterre:

William Shakespeare vit le jour dans un monde qui manquait d'habitants et avait bien du mal à garder ceux qui y naissaient.


 

Les joies de la médecine:




Même un problème de santé comparativement bénin (un calcul rénal, une plaie infectée , un accouchement difficile) pouvait très vite devenir mortel. Il faut dire que les soins étaient presque aussi dangereux que les maux. Les victimes étaient purgées avec enthousiasme et saignées jusqu'à l'évanouissement - un traitement peu susceptible de fortifier leur organisme affaibli.

 

 

L'humour de Bryson :


En un sens, la plus grande performance de Shakespeare ne fut pas d'écrire Hamlet ou les Sonnets, mais de passer le cap de la première année.


 

Les douceurs de la justice anglaise:


De nombreux criminels entendaient encore cette sentence effrayante : "vous aurez le ventre ouvert , le cœur et les entrailles arrachées , et vos parties intimes seront tranchées et jetées au feu devant vos yeux ." Toutefois sous Elisabeth I il était devenu tout à fait inhabituel d'être éviscéré alors qu'on était encore assez vivant pour s'en rendre apercevoir. Mais il y avait des exceptions.

 

Pas de femmes sur la scène du  théâtre:


Ce mépris pour les comédiennes était une tradition spécifique à l'Europe du Nord . En Espagne, en France, en Italie les rôles féminins étaient confiés à des actrices , ce qui ne laissait pas d'étonner les voyageurs britanniques sincèrement surpris de découvrir qu'une femme pouvait incarner une femme aussi bien à la scène qu'à la ville .

 

 

Humour à propos d'un poème de Shakespeare:


C'était essentiellement un hymne à la chasteté , et comme la chasteté il n'eut guère de succès.

 

Les théories sur la paternité de l’œuvre :

Cela dit, Freud eut plus tard sa propre théorie selon laquelle Shakespeare était d'origine française et s'appelait en réalité Jacques Pierre - un fantasme intéressant , mais resté solitaire.

 

Le mot de la fin :


Mais c'est là précisément la marque du génie . Un seul homme était en position de nous faire ce présent incomparable , un seul en possédait le talent. William Shakespeare était indiscutablement cet homme, et qu'importe , au fond, qui il était?

 

On en parle.....

Chez Dominique 

Et mille et un classique que je ne connaissais pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

amazon.com 10/10/2014 12:02

Œuvres autobiographiques sont par nature subjective. L'incapacité ou le refus de l'auteur de rappeler précisément souvenirs a dans certains cas entraîné des informations trompeuses ou inexactes.

www.microsoftwindowssupport.com 08/08/2014 14:01

I have read some of the works of William Shakespeare. But I never had the fortune to read Shakespeare Antibiographie by Bill Bryson. This book reveals a lot of factors, which can influence people, about William Shakespeare. I am excited to read this work by Bill Bryson.

grossel 19/08/2013 16:37

http://les4saisons.over-blog.com/shakespeare-antibiographie/bill-bryson

luocine 19/08/2013 17:14

curieux commentaire !
si le cœur vous en dit allez donc lire le billet de ce blogueur qui vient faire sa pub sur le mien, sans un seul mot de "commentaire"
Luocine

Athalie 01/05/2013 19:32

Je viens de terminer cette antibiographie que tu m' avais donnée envie de lire et je suis bien d'accord avec toi, si on n'en connais pas beaucoup plus sur Shakespeare, le livre passionne sur les détails donnés sur l'époque. Par contre dans ma note, j'ai négligé de parler de l'humour de l'auteur et en relisant tes citations ( super bien choisies), je réalise que tu as bien raison et que ce ton fait partie du plaisir de la lecture. Merci de m'avoir fait connaître Bill Bryson, et je vais poursuivre avec "Les voisins du dessous", rien que le titre est prometteur d'un autre voyage " à l'envers", ce qui me plaît bien. A bientôt.

luocine 01/05/2013 19:34

super! cela fait très plaisir de partager les bons livres!
luocine

Jeanmi 18/01/2013 10:28


"Schakespeare n'a jamais existé, c'est un autre qui a écrit sous ce nom", nous disent les Anglais avec ce sens de l'humour qui les caractérise...

Luocine 18/01/2013 18:20



super ce bon mot je vais le répéter


Luocine



Athalie 11/01/2013 20:25


Peste, peste rage ... Non seulement l'auteur et l'époque me passionnent mais mon libraire ne l'avait pas ... Ni aucun livre de cet auteur, que je ne connaissais pas (donc, merci). Frustration et
damnation. Je vais donc devoir patienter avant de revenir à la discussion. GRRRR ... mais à bientôt !

Luocine 12/01/2013 17:55



je susi plongée dans "les voisins du dessous" dans lequel il parle de l'Australie c'est tout simplement génial


enfin moi ça m'aide bien à supporter les jours de pluie qui me plombent sérieusement le moral


Luocine



dasola 09/01/2013 08:14


Bonjour Luocine, je suis contente de l'avoir dans ma PAL. J'ai bien l'intention de le lire dès que possible, surtout que je retrouve la verve et l'humour de Bill Bryson dans les extraits que tu
livres. Bonne journée.

Luocine 09/01/2013 11:17



oui, et il y a quelques auteurs comme ça , on peut les conseiller car on sait que beaucoup de lecteurs trouveront du plaisir à les lire. Bryson est à la fois sérieux et drôle.


Bonne journée à toi aussi


(ici il pleut désespérément!)


Luocine


 



jerome 07/01/2013 12:55


Je crois que je serais davantage tenté par Motel Blues. Je ne le note en priorité !

Luocine 07/01/2013 13:47



ok et tu nous diras


Luocine



Aifelle 06/01/2013 13:05


Un auteur que je me désespère de ne pas avoir encore lu (il me faudrait au moins 7 vies, comme les chats, pour lire tout ce qui me tente).

Luocine 06/01/2013 21:01



ça c'est vrai mais celui-là vraiment il faut y aller


tu verras après tu feras partie du fan club


Luocine


 


 



maggie 06/01/2013 11:43


PS : merci pour le lien !

Luocine 06/01/2013 21:00



les liens et c'est fait aussi pour découvrir de nouveaux blogs je ne connaissais pas le tien et j'y découvre des articles qui me plaisent bien


Luocine


 



maggie 06/01/2013 11:42


N'est-ce pas que c'est un petit bijou d'humour et d'érudition ! depuis que j'ai découvert cette bio, je me suis lancée dans la lecture des voisins d'en-dessous, de promenons-nous dans les bois et
j'ai une histoire de tout et presque tout et american Rigolo qu'il me reste à lire...

Luocine 06/01/2013 20:59



quand on en a lu un on a envie de lire les autres


humour et en même temps sérieux dans ses recherches , c'est un auteur sympathique



Dominique 06/01/2013 10:35


Pour renchérir j'ajouterai simplement en 4 : nos voisins du dessous   sinon je signe aussi cette liste des deux mains

Luocine 06/01/2013 20:58



celui-là je ne l'ai pas encore lu il est à mon programme



Ys 06/01/2013 08:35


Avec ce titre ou un autre, Bill Bryson sera à mon programme de lecture 2013, c'est dit !

Luocine 06/01/2013 10:11



je te donne mon palmares


1 Motel Blues


2 une histoire de tout ou presque


3 Shakespeare


4 américain rigolo


5 promenon- nous dans les bois


 


et je me suis forcée à ne pas mettre les trois premiers à égalité


bonne journée


Luocine


 


 



Dominique 05/01/2013 21:25


oups je viens m'inviter dans le débat 


D'abord pour abonder dans ton sens cette bio est vraiment excellent et elle renouvelle le genre avec bonne humeur


Pour le second : une histoire de tout .... j'ai beaucoup aimé et il a fait le tour de la famille mais quelques chapitres restent à mon sens un peu ardu, mais en fait on peut en faire lire des
morceaux; c'est ce qu'on a fait avec Thomas qui a 12 ans et qui lit Sciences et vie junior, on lui a sélectionné les chapitres accessibles en lui promettant la suite pour dans quelques mois
 et ça marche !

Luocine 06/01/2013 10:08



super idée


et je trouve que Bill Bryson est vraiment un auteur génial , tout ce que j 'ai lu de lui m'a ravie . merci d eme l'avoir fait connaître


Luocine



keisha 05/01/2013 19:56


Oh il a écrit pas mal, il y a ses souvenirs aux USA, Motel Blues et un autre, plus sa rando dans les Appalaches;


A quel âge pour Une histoire... ? Ma foi, un collégien curieux (ou avant?) peut y trouver son miel! Cependant personnellement je dois "souffler" tous les 2 ou 3 chapitres car c'est dense. mais je
m'amuse bien, Bryson sait tout faire passer avec humour. Mais c'est du copieux et sérieux ausi.

Luocine 06/01/2013 10:06



tout ce que tu dis est vrai , et moi qui l'ai lu il y a 6 mois et qui ne suis pas scientifique j'enrage de n'avoir pas retenu plus de choses


je pense qu'effectivement on peut le lire au collège mais mon petit fils est en 6° je crains qu'il ne soit trop jeune encore


merci pour ton avis


Luocine



keisha 05/01/2013 17:58


Pas de problème, je suis convaincue, et je l'ai même déjà lu! (le billet est prêt, mais pas encore au monde) D'ailleurs, du même auteur, je suis en train de lire Une histoire de tout, ou prsque,
et je me régale!!!

Luocine 05/01/2013 19:39



j 'ai adoré aussi une histoire de tout ou presque et je me demande à quel âge on peut faire lire ce livre, à ton avis?


cet auteur me ravit complètement il me reste à lire les voisins australiens


à bientôt



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard