Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 15:26

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41dU0bht9mL._SL500_AA300_.jpg

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpg Quand un journaliste peut écrire un roman de cette qualité, on se dit qu’il a emmagasiné une somme d’informations colossale sur le sujet. Ces articles sur l’Irlande, à l’époque où il couvrait l’actualité, devaient être riches et passionnants.

 

Ce roman se lit d’une traite et j’ai été  sidérée à quel point j’ai déjà oublié ce qui faisait, à une certaine époque partie, de mon quotidien : la violence en Irlande du Nord. Je me souviens de Bobby Sand mais je ne savais plus qu’il y  avait eu autant de jeunes hommes à mourir de la grève de la faim dans les geôles anglaises.

Le roman est construit autour d’un homme qui a été obligé de trahir l’IRA et qui, revenu de tout, se réfugie à Killybegs , petit village de son enfance . C’était  là qu’un père alcoolique et violent lui avait inculqué la haine des Anglais.

J’ai été très intéressée par la description de la violence haineuse qui a séparé les « papistes » et les « protestants » et puis, finalement le côté vain de cette lutte puisqu’aujourd’hui, ces deux communautés vivent ensemble.

Je crois que tous les gens de ma génération liront ce roman avec un grand intérêt , car si la cause des Irlandais était juste, elle n’a pas pour autant triomphé et comme le personnage principal , ils se demanderont : finalement, tous ces morts ont servi à quoi ?

Le côté implacable de la répression   anglaise est difficilement supportable, je ne sais pas si, seule Madame Thatcher est responsable ou si le mépris des Anglais pour les Irlandais vient de plus loin.

Le seul pays a à avoir défendu la réunification de l’Irlande c’est l’Allemagne Nazie, ce n’est pas une très bonne carte de visite. Les autonomistes bretons en savent quelque chose.

Je n’ai pas encore parlé du poids de la traitrise, qui pourtant fait une grande partie de l’intérêt du livre , le personnage principal  ne pourra pas y survivre et pourtant  il n’avait pas eu le choix.
Personne ne sort grandit de cette  tragique Histoire ni les individus, ni les nations.

 

Citations :

Quand mon père me battait il criait en anglais, comme s’il ne voulait pas mêler notre langue à ça.

 

Pourtant la tristesse, en Irlande, c’est ce qui meurt en dernier.

 

Quand la campagne de l’IRA a officiellement cessé, en février 1962, huit des nôtres avaient été tués, six policiers avaient trouvé la mort et seules nos rivières couraient libres.

 

 

On en parle .....

Clara et les mots

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

Géraldine 04/11/2011 23:22


Tu me donnes bien envie de le lire. je verrai si je le trouve à la bib.


Luocine 09/11/2011 13:29



tu verras tout le monde apprécie peut être pa stous pour les mêmes raisons , moi c'est ma jeunesse qui me revenait: les Bretons sont très sensibles à la cause irlandaise



Dominique 04/11/2011 16:14


hourra ma bibliothèque s'est décidée à l'acheter, j'ai entendu hier la critique très élogieuse dans l'émission de france culture "la dispute" elle croise totalement ton avis


Luocine 09/11/2011 13:27



ils ne prennent pas beaucoup de risques dans ta bibliothèque!!


luocine



clara 01/11/2011 21:33


Oui, la volonté d'indépendance a souvent a un goût de sang ou de répression ...


Luocine 02/11/2011 14:12



mais quand à la fin on doit vivre avec ceux qu'on a haï sans rien avoir obtenu ça doit être dur non?


Luocine



Dominique 25/10/2011 14:57


je l'ai repéré sur d'autres blogs et tu confirmes l'avis positif qui ressortait, je vais voir si je le trouve dans ma bibliothèque qui doit avoir des problèmes de dotation financière car les achats
sont d'une grande pauvreté !


Luocine 25/10/2011 18:11



moi je l'ai trouvé dans ma bibliothèque, je crois que les bibliothécaires ont beaucoup d'importance pour le choix des livres. Notre bibliothécaire, à Dinard est très bien


Nous avons de la chance


Luocine



Krol 23/10/2011 18:39


Je me doutais que ce serait un bon livre. J'aime l'écriture de Sorj Chalandon. As-tu lu Mon traitre ? Je ne sais par lequel commencer.


Luocine 25/10/2011 18:09



non je n'ai pas lu mon traitre, j'ai pris celui là un peu par hasard c'est très bien


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard