Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 13:11

 

 

http://airelibre.dupuis.com/images/albums/portugal/top_album_03.jpgédition Air Libre

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpgJ'avais noté cette BD chez Jérome , grand lecteur de BD entre autre!

 


Cet album très épais me tendait les bras à la bibliothèque et je savais que beaucoup d'entre vous l'avez déjà lu et beaucoup aimé.
Je suis restée quelques heures en sa compagnie et je ne l'ai pas regretté.


Le dessin n'est pas tout à fait mon style mais on s'habitue et surtout j'aime bien l'alternance entre la réalité, les rêves et les rares moments de colère.

Comme il y a une foultitude de personnages, on ne les reconnaît pas très bien , cela vient aussi de son style de dessin qui reflète plus une idée que la réalité.


Le caractère des  personnages est intéressant et très proche de notre vie : j'ai adoré le début à la banque avec la discussion sur un prêt bancaire,le banquier est plus vrai que nature et absolument pas caricatural.

 

Lorsque notre narrateur se plonge dans son histoire , on s'attend comme lui même, à une histoire tragique ou la vie familiale rejoindrait la grande Histoire. Mais non c'est à la fois plus simple et plus compliqué: d'ailleurs, on n'aura pas toutes les solutions , et, je crois que c'est très proche de ce qu'on peut trouver quand on veut connaître l'histoire de sa propre famille.


Il s'agit du quotidien des Portugais qui ont fui la misère et le régime de Salazar.


J ai beaucoup aimé la discussion entre deux travailleurs retraités , l'un voyait dans la France le pays qui l'avait sauvé de la misère et l'autre le pays qui avait exploité sa force de travail.


On ne connaîtra pas la nouvelle amie du père de Simon , je me suis même demandée si elle existait et je n'ai toujours pas compris pourquoi il fuyait  à ce point les relations avec sa famille.

Visiblement le dialogue n'est pas le fort de cette famille. Pourtant la conversation des deux frères et de la sœur dans la deux-chevaux est passionnante !


Le narrateur ne se donne absolument pas le beau rôle , il sort d'une relation amoureuse qui lui pèse , mais laisse à sa compagne la responsabilité de la rupture .

C'est au Portugal qu'il retrouvera finalement une douceur et une nouvelle envie de vivre.

Ce qui pour moi fait le charme de cette BD c'est la narration de tous ces destins autour de l'émigration portugaise.
Et pour une fois ce n'est pas tragique, c'est doux et amer comme cette BD foisonnante.

 

 

Citations :

le coup de téléphone à Noël de sa grand mère portugaise :

 

J'avais fini par redouter ces appels . Et même par avoir honte de cet accent qui rendait son français incompréhensible «L'amour et la Haine» Cela pourrait être la devise des familles de migrants.

 

On en parle …..

Mango et Ys

 

et pardon à tous les blogs que je ne cite pas ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires

gambadou 08/03/2013 17:53


Les dessins ne sont pas mon style non plus... mais tu es tentante....

Luocine 08/03/2013 19:08



on est bien dans cette BD et c'est ue non spécialiste qui te le dit


Luocine



Hélène 08/03/2013 10:37


Je l'ai trouvé un peu trop triste à mon goût...

Luocine 08/03/2013 13:21



c'est le travail d'un dépressif mais un dépressif qui essaie de s'en sortir


moi c'est le dessin qui m'a génée


et puis je me suis habituée


Luocine



Yspaddaden 06/03/2013 21:47


C'est une BD que je relirai certainement, un jour d'hiver ou de brouillard par exemple, pour me réchauffer à ses belles couleurs.

Luocine 07/03/2013 11:58



oui je comprends et des jours gris ce n'est pas ce qui nous manquent!


Luocine



keisha 06/03/2013 20:47


Il n'est pas à la bibli, mais je pourrais le demander, on dit pas mal de bien de cette BD.

Luocine 07/03/2013 11:54



oui moi je l'avais noté mais je susi contente de l'avoir trouvé à la bibli (budget oblige!)


TAKA dire que toutes les autres bibli l'ont déjà....


Luocine



Mango 06/03/2013 19:20


C'est une de mes plus belles découvertes de ces derniers mois. J'aime ce que tu signales à la fin de ton billet: pour une fois ce n'est ni tragique, ni violent, ni caricatural, C'est juste
sensible et juste. J'en voudrais davantage des albums de ce genre. Merci pour le lien.  

Luocine 07/03/2013 11:52



j ai essayé de m'abonner à ton blog mais je n'ai pas réussi et j'avoue qe je finis par oublier des blogs que j'aime bien pourtant .
Oui c'est une belle BD et d ema part c'est un sacré compliment et j'ai vu qu etu avai sbeaucoup aimé Far Away je suis très sensible à l'émotion qui se dégage de cette BD


Luocine



jerome 06/03/2013 15:13


Je suis content que tu aies passé quelques heures en compagnie de cet album (peu importe que ce soit grâce à moi ou pas^^). Une bien belle BD, incontournable si l'on aime le genre.

Luocine 06/03/2013 16:47



oui tu as raison une BD qui peut plaire même à des non-lectrices de BD.


J'aime  aussi expliquer d'où me vient l'envie de lire tel ou tel livre; La communauté des blogs a été pour moi une ouverture à de nouvelles lectures et je peux de nouveau avoir confiance :
nous n'avons pas forcément les mêmes goûts mais nous ne parlons que de livres qu enous avons lus . Ce n'est pas toujours le cas des critiques de presse


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard