Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 10:46

http://www.lexpress.fr/imgs/13/502.jpg

 

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img197.imageshack.us/img197/3459/dsc00723320x200.jpg Trois coquillages ! Pour un excellent roman, oui mais voilà je ne suis pas  fan du genre policier. J’ai pourtant adoré « La vie aux aguets » du même auteur.

Disons que c’est un trois coquillages qui en vaut quatre….

L’intrigue est très bien menée mais la fin est étrange ou appelle une suite.

La vie londonienne d’aujourd’hui est très bien rendue, le héros doit passer inaperçu dans la capitale anglaise, j’ai trouvé passionnant de suivre l’imagination de l’écrivain pour que Adam devienne invisible aux yeux d’une ville entière. Police et Mafia sont à ses trousses et il arrive à survivre.
C’est l’occasion aussi de connaître de plus près les exclus de la société anglaise. Et comme les méchants sont des gens qui travaillent dans les hautes sphères de la finance te des laboratoires pharmaceutiques, on voit aussi la haute société  dans tout ce qu’elle a de déplaisant.
Le grand complot autour d’un médicament plaira à tous les amateurs de romans policiers.

J’ai trouvé intéressant la traversée dans la maladie d’un personnage, son médecin lui parle de symptômes dus au stress alors qu’il a une tumeur au cerveau. Pour avoir eu une amie qui a connu la même tragédie, j’ai trouvé cela très réaliste.

J’ai lu dans la blogosphère que c’était un bon William Boyd, je l’ai dit au début j’ai préféré « La vie aux aguets », mais, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas, que les personnages sont intéressants un peu à la limite de la caricature parfois.

Depuis que le traducteur de Suter, m’a écrit un mail je souligne le travail de la traductrice : Christiane Besse. Il faut que j’avoue je n’ai qu’un critère pour dire qu’une traduction est bonne : j’ai l’impression que le livre est écrit en français.

 

 

Citations:

 


Ingram avait horreur d’exhiber, quand il s’asseyait jambes croisées un mollet blanc poilu entre le haut de la chaussette et le revers du pantalon- c’était en quelque sorte le prototype du péché capital vestimentaire anglais.

 

Il sentait instinctivement que la seule manière d’éviter d’être repéré dans une ville du vingt et unième siècle était de ne tirer aucun avantage des services qu’elle offrait –téléphonique, financiers, sociaux, municipaux ou autres.

 

Jonjo tira un peu sur la laisse du Chien et ils s’en allèrent. Il aurait préféré rôtir en enfer plutôt que de suivre son chien avec un sac en plastique pour ramasser sa merde.

 

La redoutable Déesse Stress. Elle peut faire les choses les plus étranges à un corps


On en parle :

link

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans roman policier
commenter cet article

commentaires

brume 19/07/2010 11:04


Ok je le note !


brume 16/07/2010 20:00


Je viens de lire ce roman, qui était pour moi mon premier Boyd. Galerie de personnages atypiques et bonne analyse des rouages de l'industrie pharmaceutique ... Un bon moment !


Luocine 18/07/2010 23:09



surtout lisez la vie aux aguetes c'est un petit chef doeuvre



Hélène 28/06/2010 21:41


C'est vrai que l' on a eu une lecture très proche de ce livre.
Je me régale en parcourant ton blog. D'ailleurs, j' ai bien envie prochainement de lire Le cuisinier de Martin Suter tes cinq coquillages m'ont persuadé !
Je regarde souvent après avoir posté mes messages ce que les autres blogueurs en ont pensé mais je pense pas toujours à ajouter des liens pour tous. Encore une bonne résolution à prendre !

À bientôt
Hélène


Luocine 29/06/2010 08:29



Moi ce que j'aime c'est trouver à chaque fois un lien différent , c'est de plus en plus difficile car faisant ce blog depuis un an , peu à peu je retrouve les mêmes blog. J'ai remarqué que je
vais peu sur la liste des blogs que l'on trouve sur presque tous les blogs.


Ce que j'aime dans les blogs c'est l'assurance que les auteurs parlent de livres qu'ils ont vraiment lus avec leur propre sensibilité.


Amicalement


Luocine


 



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard