Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 18:13

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Y8%2BqWTQXL._SL500_AA300_.jpg

 

 

100x66-c[1]La quatrième de couverture vous le dit, le style de Saphia Azzedine  « virevoltant est irrésistible ».
C’est vrai, ce petit roman est  un bon moment de drôlerie dans la droite file des « intouchables » il montre qu’une certaine forme d’énergie vient de la banlieue qui ne s’embarrasse pas des codes pour réussir.

Dans le genre : « il n’y a que ton énergie pour te sortir de la médiocrité », les adolescents des banlieues n’ont pas beaucoup le choix : ils doivent tout donner pour s’en sortir.

Paul, finalement a cette chance d’avoir un père affectueux et présent, bien sûr il fait des ménages mais il aime son fils et c’est réciproque alors peu importe finalement que Polo n’arrive pas à l’admirer.

 

Bien sûr ce n’est pas un « grand » roman mais en plein mois de novembre avec ces journées qui se terminent à 5 heures et les informations toujours aussi réjouissantes, rire ça fait du bien.

Et Saphia Azzedine, elle a ce talent faire rire de tout ou presque .

 

Citations :

J’apprenais qu’un homme pouvait prendre quatre cents pages pour dire à une femme qu’il l’aime. Quatre cents pages avant le premier baiser, trois cents  avant une caresse, deux cents pour oser la regarder, cent pour se l’avouer. À l’heure où on envoie des textos  quand on a envie d e baiser, je trouvais ça prodigieux, vertigineux, fou, démesuré, extravagant, insensé, grandiose…..

 

Je trimballe le chariot de produits jusque dans les toilettes hommes et il me vient une drôle de pensée en voyant ce qui m’attend. Je me dis qu’un homme a beau employer des mots dédaigneux, arrogants, supérieurs et transcendants, il ne sait toujours pas viser dans le trou.

 

Parfois on regarde les infos le soir sur la une et mon père commente chaque nouvelle. Comme tous les gens qui n’ont pas d’avis, il la ramène sans cesse sur des sujets trop grands pour lui.

 

Ma mère est une fan du fait divers sanglant. "un homme achève sa femme à la hache et dévore son foie avec des aromates."

Elle n’est jamais rassasiée, toujours en manque d’émotion. Car un pédophile qui viole un enfant ça l’émeut aux larmes. Heureusement, il y a de nouveaux cas tous les jours. Il y a de quoi faire avec les pédophiles.

 

 

Elle ne méritait pas mieux, elle n’avait qu’à pas croire un homme marié. Ce sont les plus grands menteurs de la galaxie, tout le monde le sait. Ils n’ont pas le choix, ils sont mariés.

 

De toute façon, les gros bolides c'est bien connu c'est pour les cons. Le bruit du moteur sert souvent à camoufler le courant d'air qu'ils ont dans la tête

 

 

-         Oui. Mais, j'veux dire, quand t'es blond tu veux être brun, et quand t'es brun, tu veux être blond.
- c'est vrai...
- Et c'est pareil pour un tas d'autre choses hein! L'être humain, il sera jamais content. Il veut toujours le contraire de qu'est-ce qu'il a.
- Sauf quand on est riche et beau, on veut rarement devenir pauvre et moche.

 

C’est exactement ce que je déteste chez l’être humain en général et chez mon père en particulier. Cette obscène habitude de tout rapporter au cul, pour faire une blague quoi…. ça va graduellement : plus c’est graveleux, plus ça glousse vicieusement. C’est culturel, on parle de cul pour un oui ou pour un non, ça va de pair avec l’arriération de ma populace. Mon oncle, cousins et grand pères font la même chose le dimanche et moi ça me donne la nausée.

 

 

Fêter un mariage c’est aussi con que de fêter une entrée en guerre. Comme si on voulait faire passer la pilule avec de la crème chantilly histoire que l’enculade soit moins vive.

 

 

On en parle …

Chez lo

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur français
commenter cet article

commentaires

Nymphette 18/11/2011 07:47


J'avais bien aimé ce petit roman, léger et drôle, mais en même temps traitant de sujets importants! As-tu pu voir le film aussi?


Luocine 18/11/2011 16:46



non, je ne sais si j'irai, je suis toujours déçue par les films faits à partir des livres. Encore que.... dans ce cas là on a l'impression que le livre est fait pour ça : une adaptation au
cinéma.
Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard