Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 11:52

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41eMDnvMZvL._SL500_AA300_.jpg

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpgJ’ai eu envie de le recopier entièrement, puis je me suis dit que vous auriez plus vite fait de l’acheter que de lire mes citations en bas de mon billet.

Je l’offrirai certainement, ma seule crainte serait que la personne l’ai déjà.

  Comme vous avez vu mes cinq coquillages, vous avez compris : « Mon couronnement » est un petit chef d’œuvre. Un livre rare, sur un sujet traité avec une extrême délicatesse : la très grande vieillesse.
L’auteure nous permet de comprendre les pensées d’un vieil homme. Si vieux, qu’il a perdu le sens d’une certaine logique, ce qui ne l’empêche pas d’être sûr de ses sentiments.

Il a une grande affection pour sa gouvernante Madame Ambrunaz, mais déteste sa sœur Alice qui veut faire du ménage à « l’alsacienne » chez lui.

Il n’a qu’un vague souvenir de la découverte qu’il a pu faire dans sa jeunesse et qui lui vaut la récompense et toutes ses soudaines visites. On remonte le fil de sa vie au gré de sa mémoire fluctuante, c’est souvent triste, le portrait de sa première femme est poignant. L’auteure n’évite le tragique que grâce au filtre des années qui rend le malheur plus distant.

C’est la même distance qui donne tout son charme aux descriptions des paysages contemporains. Nous les voyons tous les jours sans nous rendre compte de leur laideur.

Evidemment, nous ne connaîtrons pas la découverte de Gilbert Kaplan , malgré moi (car tout le roman veut montrer l’inanité de presque toutes les conduites humaines) j’aurais bien aimé savoir ce qu’il avait découvert.

Citations:

Cependant la perspective d'une réception en mon honneur me rend nerveux, je me prends à envisager de mourir avant la date prévue pour que cette réception, quoiqu'il ne soit pas si facile de mourir, comme j'ai aussi fini par le comprendre.

 

Il semblerait que je m'intéresse plus aux détails aujourd'hui, il semblerait que les idées générales m'aient délaissé.

 

Où que j'ai vécu, ranger un peu, a toujours été un projet, chaque fois ajourné.

 

La plupart du temps, au terme d'hypothèses cent fois hasardées et d'observations cent fois répétées, tout ce que nous parvenions à comprendre c'est comment ça ne marchait pas.

 

... de petits vieux tenant une boîte de gâteaux, de celles qu'on apporte avec soi pour se faire pardonner sa vieillesse....

Est-ce le moment de lui dire que j'ai oublié jusqu'à la formule de la gravitation, et que des découvertes, il s'en fait tous les jours, malgré quoi nous demeurons dans une ignorance fondamentale.

Je me souviens d'avoir d'un bond  franchi des barrières et désormais je ralentis aux coins des tapis.


En arrivant, ma soeur va me prendre par les épaules et me congratuler et trois minutes après  elle aura un de ces chiffons alsaciens à la main, une offense pour Mme Ambrunaz.

 Les gens les plus propres et l'argent le plus sale , tel est le paradoxe de la Suisse.

 

on en parle ... 

link

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

Hélène 28/06/2010 21:50


Je ne connaissais pas du tout cette auteur mais à te lire je suis presque sûr qu'elle me plaira ! Je prends note.


Luocine 29/06/2010 08:25



C'est certain, c'est une jeune auteure , elle avait écrit des nouvelles avant , je ne les ai pas lues , mais il paraît que c'est bien


Amicalement


Luocine



zarline 14/05/2010 10:25


Je l'avais déjà repéré et tu confirmes les très bonnes critiques déjà lues. Bon à force d'attendre avant de l'acheter, je vais bientôt pouvoir le trouver en babel.


Luocine 14/05/2010 14:18



c'est vraiment bien, la vieillesse donne une force à l'analyse critique de notre société que j'ai beaucoup apprécié. Mais en plus c'est souvent drôle


J'espère que ça te plaira


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard