Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 10:26

http://img.over-blog.com/218x320/1/69/67/46/couvertures/mieletvin.jpg

 

 

http://resize.over-blog.com/100x63-c.png?http://www.ville-dinard.fr/biblio/images/carte-abt.jpg

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8371/dsc00725320x200.jpg J’aurais dû me méfier, de mauvaises étoiles planaient sur ce roman : notre bibliothécaire ne l’avait pas lu, si elle l’avait mis au rendez-vous du club du mois de mai, c’est parce que c’est une nouveauté et un bon succès de librairie. Deuxième mauvais présage, une amie du club le rapportait à la bibliothèque le jour où je l’ai pris en disant qu’elle s’était ennuyée à la lecture. Troisième : la couverture !! elle est plutôt mieux que le contenu du livre!

Courageusement, je suis partie à l’assaut des 500 pages, mais je n’irai pas jusqu’au bout. Rien ne me plaît dans ce roman, les intrigues qui se croisent s’entrecroisent sont toutes plus invraisemblables les unes que les autres.
C’est vrai que j’ai adoré Eugène Sue, mais je ne l’ai pas relu depuis longtemps et je n’avais pas imaginé que c’était un modèle littéraire qui pouvait encore inspirer aujourd’hui.

Pour faire passer la sauce et tenir en haleine les lectrices d’aujourd’hui, l’ambiance et beaucoup plus torride que dans les « Mystère de Paris » et l’héroïne jusqu’à la page 188 est en tension sexuelle permanente. Comme ce livre est encensé dans certains blogs je mets un lien à la fin d e mon billet, mais moi j’arrête à la page 200 , c’est peut-être après que ça devient bien !


Citation


Hagarde, rougissante, ses yeux cherchèrent une réponse autour d’elle, sur les étagères, les tableaux, les tentures, les fauteuils, au milieu de la table, sur la carte, dans les yeux noirs. Cela ne dura qu’un instant. Le temps d’être dépossédée de tout. Charles tourna les talons et disparut dans le couloir.

 

On en parle …

link

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur français
commenter cet article

commentaires

Cyrille 15/05/2013 04:03

La couverture et le pitch pourrait faire penser a une collection arlequin amelioree mais c'est beaucoup plus que ca. Vous ne savez pas combien vous avez raison de penser que c'est peut etre bien apres la page 200.
C'est un livre qui prend son sens dans son integralite.

luocine 15/05/2013 15:24

bon alors il faut aller jusqu'au bout mais moi je ne le ferai pas
Luocine

zarline 29/04/2010 11:39


La couverture et le quatrième de couverture ne me tentait pas vraiment mais les nombreux avis positifs me faisaient hésiter. Après ton billet, je ne vais pas me précipiter sur ce livre.


luocine 15/05/2013 15:23

j avais bien oublié ce roman me souviens combien ça m'avait énervée d'avoir perdu mon temps à lire une prose aussi peu intéressante
Luocine

Luocine 29/04/2010 12:30



Et encore ... je n'ai pas  tout dit!


Parce j'ai quand même lu la fin: elle est amoureuse de son frère , ça je l'avais compris dès le début , et ?... elle essaie de le lui dire puis finalement le lui cache et vit sa passion amoureuse
!


Comme dit une admiratrice de ce livre la fin est .... étonnante.


Il faut que je sois honnête , je n'ai pas lu le moment où elle raconte  révolution , peut être que c'est plus intéressant.



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard