Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 12:59

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51OYqWhnqzL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Traduit du suédois par Caroline Berg

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpg Je le dis tout de suite à la petite Souris Jaune (voire le lien à la fin de l’article) dont j’apprécie beaucoup les critiques d’habitude,  je suis comme Clara ( idem pour le lien) j’ai adoré . J’ai ri, et puis,  ça m’a fait un bien fou de revisiter certains drames de notre histoire à travers les aventures si peu probables d’un génie suédois de l’explosif en tout genre (tiens tiens, Monsieur Nobel … serait-ce une tradition dans votre froid pays !).

On ne s’ennuie jamais dans cette aventure, on suit avec plaisir la fuite des bras « pas si cassés »  que ça, de la bande du centenaire qui arriveront à se défaire et des malfrats et de la police, tout en conservant un énorme magot permettant à tout ce petit monde de finir leurs jours sous le chaud soleil de Bali. Auparavant, nous connaîtrons les cent ans d’une vie agitée, où toutes les crapules (Staline, Mao, Johnson, Kim Il-sun…) ayant bien contribués au malheur de l’humanité auront eu affaire à Allan Karlson qui veut bien discuter de tout sauf de politique car il n’y connaît rien.

Le moment où en Iran il se retrouve avec un pasteur britannique qui essaie de convertir les Iraniens à l’anglicanisme m’a fait mourir de rire.

Je te l’accorde Petite Souris Jaune, ce n’est pas un humour très fin, et toi qui aimes les belles enquêtes policières tu as dû être déçu par le peu de perspicacité du policier suédois de base. Comme moi je m’ennuie à la lecture des polars , la caricature de la logique de l’enquête policière m’a bien  fait rire.
Je devais être dans de bonnes dispositions, mais je persiste à recommander ce roman à tous ceux et toutes celles qui veulent s’amuser sans prétention et allez,  je le reconnais à ceux et celles qui aiment    le rire un peu gras , la bière et l’alcool fort !

 

Citations :

 

Il fuyait sa propre fête d’anniversaire, et c’est aussi une chose qu’on fait rarement à cet âge-là, principalement parce qu’il n’est pas fréquent d’arriver jusque là.

 

Le centenaire se mit en route sur ses chausson-pisse (on les appelle comme ça parce que les hommes d’un certain âge ont du mal à faire pipi plus loin que les bouts de leurs chaussons).

 

Il avait travaillé comme commis dans une ferme battu quotidiennement par son père qui le considérait comme un bon à rien. L’année des ses vingt-cinq ans, un cancer emporta sa mère, ce qui lui fit de la peine. Peu après, son père se noya dans l’étang en essayant de sauver une génisse. L’événement affecta Julius car il aimait bien la génisse.

 

Alan trouvait incompréhensible que les gens aient eu envie d e s’entretuer au XVII° siècle. S’ils avaient patienté un peu, ils seraient morts de toute manière.

 

Trois heures plus tard, les deux hommes se donnaient du Harry et du Allan, ce qui en dit long sur ce que deux bouteilles d’alcool sont capables de faire pour le rapprochement entre les peuples.

 

On peut dire ce qu’on veut de la cuisine française, mais une chose est sûre : on a beau vider son assiette, on n’est pas rassasié.

 

La première décision prise par Gorbatchev, le petit jeune qui avait pris la barre, avait été de lancer une campagne contre la consommation excessive de vodka dans le pays. Ce n’était pas comme ça qu’on séduisait les masses, n’importe quel imbécile était capable de le comprendre.

 

Il fut accueilli par sœur Alice, qui avec un sourire aimable lui fit perdre toute sa joie de vivre en quelques minutes simplement en lui faisant part du règlement intérieur : interdiction de fumer, interdiction de boire de l’alcool et interdiction de regarder la télévision après 23 heures. Elle précisa que le petit déjeuner était servi à 6h45 en semaine et une heure plus tard les jours fériés. Le déjeuner à 11h15, le goûter à 15h15 et le dîner à 18h15. Tout pensionnaire arrivant après ces heures s’exposait à être privé de repas.

-Est- ce qu’on peut aller chier quand on veut ? demanda Allan

 

 

On en parle.....

négati  :  La souris jaune

positif  :  Clara et les mots

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

La souris jaune 10/11/2011 21:09


Coucou la miss !!
Tu sais, le début de ce livre m'a emballé, mais plus ça allait, moins je ne pouvais le suivre dans ce délire qui plus est vraiment, vraiment barré, et vraiment réptitif notamment sur la révision de
nos grands chapitres de l'Histoire... J'ai bien aimé l'éléphante ? (j'me raccroche aux branches) !!! Bises à tous !


Luocine 10/11/2011 21:14



ah oui moi je lAAAAAAADORE l'éléphante


Luocine



Loo 02/11/2011 16:36


Je ne sais pas si nous avons les goûts en matière d'humour. En tout cas je suis tenté de noter ce livre qui t'a bien fait rire. A suivre donc.


Luocine 09/11/2011 13:26



il faut l'essayer


luocine


 



clara 01/11/2011 21:22


Et rire est recommandé pour la santé !


Luocine 02/11/2011 14:11



oui en ces temps de morosité rire de tout fait du bien


luocine



Ys 29/10/2011 20:58


Heureusement qu'on ne rit pas tous de la même chose, le monde serait bien triste !


Luocine 29/10/2011 23:13



oui évidemment, mais si je me permets de parler du blog de la souris jaune , c'est que souvent nous sommes d'accord.
Mais je reconnais qu'on peut trouver l'humour suédois un peu lourd .
luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard