Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 11:52

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41PfOsdO2ML._SL500_AA300_.jpg

 Traduit de l’Espagnol par André GABASTOU

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpgJ’ai découvert Rosa Montero  grâce aux blogs, à Keisha,en particulier, et j’ai en réserve « le roi transparent ».
J ai lu avec plaisir ce roman, et je suis entièrement d’accord avec ce que plusieurs d’entre vous en disaient. Elle sait créer une atmosphère.

Les barbares dont il s’agit ici, ce sont les êtres  si accrochés à la drogue, qu’aucune valeur humaine  ne résiste à leur passion destructrice.
Ce que le personnage principal a été capable de faire pour se payer sa dose du temps de son addiction est absolument révoltant. C’est le genre d’histoires que je déteste lire d’habitude. Je sais que l’horreur existe, il suffit que j’ouvre un journal, mais je n’aime pas le lire en roman.

Le talent de Rosa Montero c’est d’avoir situé son histoire au moment où Zarza , cette ancienne droguée est sortie de son addiction.

 
Son frère , ange maudit qui l’a fait plonger dans la drogue la poursuit pour se venger; l'ambiance de cette traque est bien rendue. Elle nous permet aussi de remonter à l'enfance et de comprendre bien des aspects de la souffrance de cette jeune femme.


Ce qu’elle voulait se cacher à elle-même : les actions les plus sordides qu’elle avait été capable de commettre autrefois, lui reviennent comme des nausées qui l’étouffent.


Le monde de la drogue est bien raconté, et comme Zarza est une historienne du Moyen-âge son récit s’enrichit de romans de la chevalerie.


J ai quand même quelques réserves , est ce que cela vient de la traduction ou pas, le style est très complaisant , et  la construction du roman est –à mon avis- alourdie par les récits du « roman de Chrétien de Troyes ».
Mais c'est avant tout un très bon livre sur un sujet tellement tragique .


Citations :


Le destin:

L'enfance est l'endroit où tu passes le reste de ta vie, pensa Zarza ; les enfants battus battront leurs enfants, les fils d'ivrognes deviendront alcooliques, les descendants des suicidés se tueront , ceux qui ont des parents fous le seront à leur tour.



Vivre avec la drogue:



La vie est une guerre. Non, la vie, c'est comme avancer dans un pays inconnu. Il faut que tu sois sans arrêt sur tes gardes à l'affût....Et chaque jour qui passe, les jours empirent, parce que tu pénètres de plus en plus dans le pays des méchants, de plus en plus seul, de plus en plus cerné.

 

 

Pourquoi je ne me ferai jamais  tatouer :

C'est con que les tatouages durent plus longtemps que les souvenirs.

 

L’addiction:


Zarza cherchait la Reine, parce qu'en dehors de ses bras, le monde semble exsangue et asphyxiant, un univers insupportable en blanc et noir. La Reine tue, mais sans elle on n'a plus envie de vivre et souvent il ne reste plus qu'à courir , courir de plus en plus vite , galoper jusqu’à l'abîme et s'écraser .
Le chemin vers l'enfer est fait de petits faux pas.

 

Philosophie de vie:


Si tu n'es pas capable de voir les autres, tu ne peux pas non plus te voir toi-même. Parce que les autres, ceux qui t entourent, ta vie et les engagements qu'elle implique, ce sont les limites qui te font être ce que tu es.

 

 

On en parle .....

"Conduite en état livresque" (le nom du blog est assez bien trouvé non?)

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur étranger
commenter cet article

commentaires

géraldine 21/04/2013 20:32

Le sujet m'intéresse, je note.

Luocine 23/04/2013 12:07

je crois que cette auteure mérite le détour, je continue mes découvertes
luocine

Athalie 07/04/2013 18:40


Je viens de terminer "Le roi transparent" de cette auteure, et vraiment je me suis régalée (note à paraitre cette semaine sans doute). Et hop, un nouveau roman dans mes préférés !Du coup, je n'ai
que survolé ton billet, pour ne pas en savoir trop sur celui-ci. Le dernier est d'après ce que j'ai entendu, très bien aussi.

Luocine 08/04/2013 10:49



d'apres Keisha qui m' a fait découvrir cette auteure , celui-ci n'est pas le meilleur, je vais me mettre au "roi transparent"


belle découverte que je dois aux blogueuses


 


luocine



jerome 06/04/2013 22:15


Il faudrait que je retourne vers la littérature espagnol que je n'ai plus fréquenté depuis trop longtemps.

Luocine 07/04/2013 09:37



c'est sympa de savoir qu'il y a toujours des livres à découvrir


Luocine



keisha 06/04/2013 18:03


Oui, je l'ai lu, mais ce n'est pas celui qui me laisse le souvenir le plus durable. Continue avec l'auteur... ^_^

luocine 01/05/2013 20:22

faute avoué et entièrement pardonnée !
à bientôt
Luocine

keisha 01/05/2013 20:09

Hum, en fait je ne l'ai pas lu, je le confonds avec un autre (honte)

Luocine 07/04/2013 09:36



ok merci


luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard