Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 15:03

 

 

J'apprécie beaucoup cette auteure qui me permet d'accéder à l'univers japonais sans ressentir trop d'étrangeté .

Il faut dire qu' Aki Shimazaki écrit en français et réside au Québec. Ceci explique peut être cela!

Les 5 tomes, d'une centaine de pages chacun , raconte la même histoire vue par un protagoniste différent à chaque fois.

C'est aussi l'occasion de cerner de plus près la réalité japonaise surtout dans ses aspects négatifs.

Le ressort de la narration repose sur un postulat qui m'étonne: des enfants se sont connus jusqu'à 4 ans et se retrouvent à 16 ans. Ils ne se reconnaissent pas et ne reconnaissent pas non plus les adultes qui les entourent.
Ils s'aimeront en ne sachant pas qu'ils sont demi frère et sœur .


Il me semble que j'ai gardé en mémoire le visage des gens qui s'occupaient de moi quand j'avais 4 ans.

Ce n'est qu'un détail mais je l'ai gardé en tête pendant toute la lecture.

En revanche, ce que j'ai trouvé très bien raconté , c'est justement «le poids des secrets» .

Toute cette famille est détruite par la conduite de du père de ces deux enfants et il faut donc attendre la troisième génération pour que la lumière se fasse enfin et que les conflits s'apaisent.
Le tome 1 , révèle l'essentiel du drame , Yukiko explique pourquoi elle a tué son père .

Son récit nous plonge dans le Japon au temps de l'explosion qui a détruit Nagazaki, on y voit une société figée sur les statuts sociaux et sur l'effort demandé à la population pour soutenir la guerre.

 

Le tome 2 est centré sur Yukio l'enfant qui est né hors mariage. Si son père,le même que celui de Yukiko n 'a pas épousé sa mère c'est que celle-ci n'est pas «d'une bonne origine». On est plongé dans les difficultés des femmes qui n'appartiennent pas à la bonne société.


Le tome 3 nous ramène du temps où , lorsqu'on était Coréen au Japon on pouvait être tué sans que personne ne trouve à y redire comme lors du tremblement de terre de 1923. C'est très émouvant de voir à quel point cette mère coréenne a essayé de lutter pour donner à sa fille des chances de s'intégrer dans cette société si fermée.

 

Le tome 4 , c'est celui que j'ai trouvé le moins passionnant, il est centré sur l'homme positif qui a bravé tous les interdits de la société japonaise et a épousé la femme qui avait un enfant hors mariage.

 

Le tome 5, on est avec la maîtresse du père de son fils et le roman se termine sur la vérité et la boucle est brisée la malédiction prend fin,sa petite fille ne commettra pas les mêmes erreurs qu'elle.

 

 

Chaque tome peut se lire séparément mais l'ensemble a beaucoup de cohérence.
C'est une autre façon de lire 500 pages , on ne sent pas le temps passer et on se perd moins que dans un énorme roman à personnages multiples , la façon de nous raconter le Japon est inoubliable cette société si fermée mélange de raffinement et de violence devient compréhensible à défaut d’être attractive.

 

Citations :

Explication des deux bombes :

 

l'explication de la guerre


Grand-mère , pourquoi les Américains ont-ils envoyé deux bombes atomiques sur le Japon?
- Parce qu'ils n'en avaient que deux  à ce moment là, dit-elle franchement.

 

 


-Mais ce que mon père n'acceptait pas c'est la justification des Américains : quand il est question de guerre ils ont toujours raison .
- on se justifie pour se défendre des accusations .
- Il n'y a pas de justice . Il y a seulement la vérité.

 

l 'enfant sans père :

 

Les enfants des voisins ne jouent avec moi . Au contraire , ils me lancent des pierres , ils me barrent le chemin quand je rentre a la maison , ils m entourent me bousculent . Ils crachent sur moi . Tout le monde est plus grand que moi . Personne ne leur dit d’arrêter . J'attends qu'ils s'en aillent . Ils me crient des mots que je ne comprends pas: "Tetenashigo" (bâtard) ou enfant de "baïshunfu" (putain)

 

 

On en parle …..
Chez keisha

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur étranger
commenter cet article

commentaires

Las Vegas home for sale 20/08/2014 13:24

The title of the article, “The Weight of Secrets”, caught my attention. I have not heard about the book “The Weight of the Secrets” by Aki Shimazaki. The storytelling method Shimazaki has adapted seemed impressive and I am in search of the volumes of the book.

luocine 20/08/2014 14:22

ils sont sur amazon en français
Luocine

Céline 29/11/2013 10:34

(je ne sais pas pourquoi je t'ai appelé "luciole"! Un lapsus bienvenu quand on sait que c'est le titre du 5ème roman^^)

Céline 29/11/2013 11:20

Pour répondre à ton com sur mon blog (merci!!) Oui, c'est un blog de dessins personnels , croquis et autres en tous genre. C'est aussi mon métier, de dessiner, mais pour les autres:)
Bon weekend "luciole"!

luocine 29/11/2013 11:04

joli lapsus et j'aime bien être luciole pour toi.
je relis volontiers ces petits livres toujours avec le même plaisir

pour l'ordre
j'ai lu le 3 avant les autres car je n'avais pas l e1 et le 2 et j'avais adoré le 3 , évidemment la lecture en continué c'est mieux , mais la lecture d'un livre en particulier est possible et c'est cela ,aussi,qui m'a plu.
Luocine

Céline 29/11/2013 10:31

Bonjour Luciole,

J'ai été bouleversée par le tome 3 sur la mère et la grand mère de Yukio. Tous sont passionnants (y compris celui sur Monsieur Takahashi, le père adoptif) Je ne suis pas d'accord avec le fait de pouvoir les lire dans n'importe quel ordre: chacun apporte sa pierre à l'édifice et il est au contraire très important de les lire dans l'ordre donné pour profiter des révélations qui y sont faites. Finalement, on tourne essentiellement autour de la relation entre Mariko et M. Horibe - je me suis demandée si l'auteure avait choisi son nom parce qu'il peut ressembler au mot "horrible" en français- et sur la condition des Coréens aux Japon et des femmes sans condition plus qu'autour des enfants Yukiko et Yukio. C'est une pentalogie magnifique, au style très simple et très fort du coup.

dasola 01/01/2013 23:58


Bonsoir Luocine, je tenais d'abord à te souhaiter une excellente année 2013 et en particulier une bonne santé. Concernant cette pentalogie, c'est Aifelle qui m'avait donné envie de la lire. Je
n'ai pas regretté cette lecture qui m'a emballée et les couvertures de chaque roman (en collection Babel) sont superbes. Bonne fin de soirée.

Luocine 02/01/2013 09:32



tout cela est bien vrai et moi aussi je te souhaite une bonne année pleine de livres à partager


Luocine



keisha 01/01/2013 14:17


500 pages? je les ai lues d'affilée sans m'en apercevoir, tellement c'est intéressant et les angles différents. Mieux vaut tout lire ensemble pour ne pas oublier les détails.

Luocine 01/01/2013 14:22



je suis d'accord avec toi , c'est moins touffu qu'un énorme roman à plusieurs voix et s 'y retrouve plus facilement car son écriture est épurée


Luocine



jerome 01/01/2013 10:15


Le procédé est original. Pas sûr d'accrocher au sujet mais merci quand même pour la découverte. Et bonne année à toi Luocine.

Luocine 01/01/2013 14:21



moi je crois qu etu accrocherais car la découverte du Japon est originale et accessible


et moi aussi je te souhaite une bonne année pleine de livres


Luocine



Aifelle 01/01/2013 06:39


J'ai dévoré cette série, je n'ai eu de cesse d'avoir les cinq tomes à ma disposition. Je relirai l'auteur c'est certain. Très bonne année 2013 Luocine

Luocine 01/01/2013 14:19



toi aussi bonne année , plein de bonnes lectures à partager!!!


il y a beaucoup de charme à cette lecture c'est certain


Luocine



Dominique 31/12/2012 17:51


Une belle série pour terminer l'année, j'ai beaucoup aimé la série même si j'ai trouvé parfois un peu de redondance mais cette histoire racontée parfois de biais est franchement excellente et les
ponts qui s'établissent entre les personnages aussi 


J'en profite pour te dire à nouveau excellente année 2013

Luocine 31/12/2012 18:27



j 'ai un eu de retard dans mes publications


voilà ma première résolution: ne pa sprendre de retard sur Luocine


bonne année à toi aussi


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard