Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 17:42

http://img.over-blog.com/198x300/1/69/67/46/couvertures2/koalatueur.jpg

 

C’est le deuxième recueil que je lis de Kenneth Cook, il ressemble beaucoup à  La vengeance du Wombat. L’effet de surprise est donc  moins fort.

Je me suis, de nouveau, bien amusée, je conseille cet auteur à tous les gens moroses. Au-delà de son humour caustique, qui est  tourné autant  vers lui que vers les habitants de l’Australie, on devine une profonde connaissance de son pays loin des clichés habituels.


Non, la nature n’est pas toujours hospitalière. Et le bush peut s’avérer mortel. (Hélas, Kenneth Cook a été victime d’une crise cardiaque trop loin de tout point de secours.)

 

Non, les animaux, même mignons ne sont pas tous gentils. Et les koalas sont visiblement plus agréables en photos et en peluche que de près, en vrai ils sont très désagréables et très dangereux quand on doit les tenir dans les bras, même si on ne cherchait qu’à leur offrir un lieu de vie plus agréable.


Non, les espèces protégées ne sont pas reconnaissantes aux hommes de ne plus les tuer. Et un crocodile reste un terrible prédateur.

 

Les Aborigènes, ne sont pas de bons sauvages, pleins de bonnes intentions. Ils vivent dans un pays hostile, avec peu de confort, ils sont sales  et cherchent si possible à rouler le touriste de passage.

 

Si Kenneth Cook peut dire tout cela et bien d'autres choses encore, c’est qu’il utilise le ton du conteur d’histoires.

Je me demande si quelqu’un a mis ses histoires en scène, il y a vraiment tous les ingrédients d’un excellent spectacle de conteurs.

J’ai aimé les quinze nouvelles, mais ma préférée c’est La vie sexuelle des crocodiles, non pas pour ce que j’ai appris de la sexualité de ces animaux ( tout se passe sous l'eau!) mais j’ai trouvé irrésistible le rapport entre le scientifique qui s’émerveille devant les beaux spécimens de crocodiles et l’auteur mort de peur qui ne pense qu’à sauver sa vie.(Comme je le comprends!)

 

 

 Citations :

 

Roger, passionné de crocodiles, déploraient qu’ils aient été longtemps chassés sans répit pour leur cuir…..leur nombre était en augmentation, tout comme la fréquence des attaques sur le bétail et sur les aborigènes.

- Et même deux Blancs, des chauffeurs de camion, près de Broome, se réjouit Roger ? Ils dormaient près de leur véhicule et tout ce qu’on a retrouvé, c’est la marque de leurs ongles dans la terre où la bête les a traînés. Naturellement, ajouta-t-il avec pondération, ce n’est pas de chance pour ces pauvres gens, mais il ne reste pas moins encourageant de penser que le nombre de crocodiles est en hausse dans cette région.

 

 

Je lâchai le bateau et saisis mon fusil

Roger lâcha le bateau et saisit son appareil photo

 

On me qualifie parfois d’obèse, mais je me considère simplement comme corpulent, une centaine de kilos, disons.

 

J’étais alors moins corpulent qu’aujourd’hui, mais je n’en restais pas moins un homme bien en chair. Comprenez par là que tout en parvenant aisément à lacer mes souliers , j’étais loin d’être un athlète.

 

On en parle …..

link

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

flanders 10/09/2014 11:04

N'oublions pas non plus L'Ivresse du kangourou qui est sorti après chez Autrement et qui pour moi est aussi bon que les deux précédents.

luocine 10/09/2014 17:24

je n'ai pas lu celui-là mais je vais me rattraper
merci

dasola 07/06/2010 17:39


Bonjour, c'est grâce à un collègue que j'ai découvert le Koala, après j'ai lu le Wombat: c'est hilarant et hautement anti-dépressif. Je me suis mise au roman de K. Cook: 5 matins de trop: vraiment
très bien. Il vient de paraître en poche. J'attends la suite des nouvelles. Il y en encore à traduire. Je remercie les éditions autrement. Bonne soirée.


Luocine 11/06/2010 23:27



C'est vrai que Cook a un talent étonnant. Et comme vous j'ai beaucoup ri à ses nouvelles


Amicalement


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard