Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 18:49

http://ecx.images-amazon.com/images/I/515aTmUoksL._SL500_AA300_.jpg

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img694.imageshack.us/img694/8554/dsc00722320x200.jpgJe termine ce roman, et je me sens de retour après un long voyage dans l’histoire de France.
Trois noms qui me sont, grâce à Jean -Christophe Rufin, devenus familiers, Jacques Cœur, Charles VII et Agnès Sorel, et qui m'ont permis de revivre la fin de la guerre de cent ans et le renouveau de la monarchie française.

C'est un roman passionnant , pourtant je n'apprécie guère d'habitude les romans historiques.

La description du génie de Jacques Cœur qui a su, dans une période si troublée, comprendre que la liberté du commerce pouvait donner la richesse à son pays tout en créant son enrichissement personnel, a retenu toute mon attention surtout lors de son ascension .

Soutenu par la description de la création du réseau commercial «Jacques Cœur», le roman historique se déroule au gré de ce que l'auteur connaît de la réalité du royaume de France de l'époque, et de ce qu'il imagine, comme l'histoire d'amour entre la trop belle et si fragile Agnès Sorel et le grand argentier du roi.

Je ne savais de Charles VII que l'épisode de Jeanne d'Arc , la personnalité que lui crée Jean-Christophe Rufin me semble vraisemblable . Ces rois qui ont fait la France sont souvent aussi repoussants de cruauté et de félonie que captivants par leur volonté de construire un royaume puissant.

La difficulté de ce genre de roman, c'est de faire la part entre la réalité de l'époque choisie et la personnalité actuelle de l'écrivain.

J'ai bien aimé que l'auteur écrive dans sa postface:

«Je ne sais ce qu'il [Jacques Cœur] penserait d'un tel portrait et sans doute me ressemble plus qu'à lui.»

C'est ce que j'éprouvais quand il faisait de Jacques Cœur un homme sans religion ouvert à la philosophie grecque . J 'avais l'impression d'être avec un philosophe des lumières ou avec un homme d'aujourd'hui.

Je n'ai qu'une envie aujourd'hui aller voir le palais de Jacques cœur à Bourges , et je recommande ce roman à tous ceux et toutes celles qui aiment l'histoire et les romans.. il me semble qu'il s'agit d'un très large public!!

 

Citations:

 

Une phrase à méditer:

Il est des fidélités qui conduisent à la trahison

 

 

Les ennemis de l'homme d'action:

Il devint le premier des nombreux ennemis que je me créai tout au long de ma vie, du simple fait d'avoir révélé leur faiblesse.


 

Comment voir positivement des traits de caractère que l'on jugeait auparavant négatifs:


On ne me jugea plus rêveur mais réfléchi , timide mais réservé , indécis mais calculateur.

 

Le pouvoir et la force:

Ainsi il existait le pouvoir et la force, et les deux choses n'étaient pas toujours confondues.
Si la force procédait du corps , le pouvoir, lui, était œuvre de l'esprit.

 

La jalousie du talent:

Talent, réussite, succès font de vous un ennemi de l'espèce humaine qui, à mesure qu'elle vous admire plus, se reconnaît moins en vous et préfère vous tenir à distance. Seuls les escrocs , par l'origine triviale de leur fortune, l'acquièrent sans se couper de leurs semblables et même en s'attirant leur sympathie.

 

Meneur d'hommes:

Sans jamais avoir cherché à diviser pour régner , j'ai toujours pensé que l'union des contraires était le secret de toute entreprise réussie

Différence de mentalité entre Florence et la France:


Je compris rapidement qu’il n'existait pas dans cette cite libre la différence que nous connaissons entre noble et bourgeois..
A Florence , la richesse ne connaît ne pudeur ni interdit. La seule précaution que prennent ceux qui en font étalage est de veiller à ce qu'elle revête les apparences de l'art. La beauté est le moyen qu'emploient les puissants pour partager leur richesse avec le peuple.

 



La réussitede Jacques cœur n'est -elle pas un hymne au libéralisme?

L'entreprise que j'avais créée s'était à ce point développée parce qu'elle était vivante et que nul ne la contrôlait . Liberté était donnée à tous les membres de ce gigantesque corps d'agir à leur guise . En se jetant sur les morceaux qu'ils pouvaient saisir ,en plaçant mes biens sous séquestre, en démembrant chaque pièce de drap contenue dans nos magasins , Dauvet et les chiens qui couraient à sa suite ne faisaient que fouiller les entrailles d'une bête morte . Tout ce qu'ils saisissaient cessait d'être libre et donc de vivre. La valeur de ces choses devenues inertes , sitôt évaluées , se mettait à décroître , car elles ne valaient vraiment que dans le mouvement incessant et libre de l’échange.

 

On en parle .... Tigrou 41454

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

omnitech support scam 11/08/2014 13:29

I have not read the book “The Great Heart” by Jean Christophe Rufin. I am very much impressed with the description about this historic novel that you have given. I am not really interested in reading historic novels but this stuff has really caught my attention.

Anna Blume 06/09/2012 19:49


J'ai également adoré et ai beaucoup aimé ton billet. je me permet donc de le citer sur mon blog. Au plaisir de te lire ! 

Luocine 12/09/2012 16:54



merci , de ce gentil commentaire et je crois que ce livre va connaître un succès mérité


Luocine



Permis de conduire 31/08/2012 11:23


Merci pour cette découverte, je connaissais l'auteur de nom mais pas ce livre.

Luocine 31/08/2012 13:13



j 'espère qu'il te plaira autant qu'à moi


Luocine



krol 14/08/2012 13:11


J'avais beaucoup aimé L'abyssin et Sauvez Ispahan de cet auteur mais j'ai calé sur Rouge Brésil... Du coup, je redoute de me plonger dans un autre livre de cet auteur...

Luocine 14/08/2012 18:24



Ah bon , j'ai lu de bons articles sur "Rouge Brésil" je l'avais mis dans mes possibles mais tu me fais hésiter , celui-là j'ai adoré la première partie , un peu moins la deuxième , à toi de voir


Luocine



Jeanmi 08/08/2012 08:21


Il est des personnages de l'histoire de France qui sont à eux seuls des sujets romanesques.  La difficulté pour le romancier étant de ne pas s'éloigner de la ligne historique

Luocine 08/08/2012 09:42



et je pense qu'il a réussi en leur donnant des caractères peut-être un peu trop "modernes", donne-moi ton avis si tu l'as lu .


Luocine



Aaliz 08/08/2012 00:51


Ton billet donne très envie. Moi qui aime les romans historiques, je pense que celui-ci devrait me plaire. Et ce serait l'occasion de connaître cet auteur que je n'ai encore jamais tenté.

Luocine 08/08/2012 09:38



c'est vraiment un bon roman excellent pour la première partie


lis le vite


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard