Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 11:26

 

 

 

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/le-cochon-de-gaza-2430393/36870663-4-fre-FR/Le-Cochon-de-Gaza_fichefilm_imagesfilm.jpg

 

 

http://img41.imageshack.us/img41/7797/3173568178.jpg (Cinéma de Dinan)

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img197.imageshack.us/img197/3459/dsc00723320x200.jpg

 

 

La question qui me trotte dans la tête depuis hier soir, c’est comment ce film  réalisé par un journaliste français, avec le plus grand acteur israélien  du moment, peut être reçu par les deux peuples qui nourrissent depuis 60 ans leur haine réciproque.
Si ce film avait été réalisé par un cinéaste palestinien j’aurais eu quelque espoir que, par exemple, les martyrs d’Allah n’aient plus la côte chez les fanatiques islamistes. 

Si ce film avait été réalisé par un Israélien, on aurait pu espérer que la prise de conscience de la violence faite aux habitants de Gaza perturbent un peu plus le sommeil  des survivant de la Shoa   qui occupent aujourd’hui une terre si difficilement conquise.

Mais bon, ce n’est pas le cas, c’est un film pour les Français, ce n’est déjà pas si mal, car comme moi sans doute, ils n’avaient pas vraiment bien réalisé ce qu’était le quotidien des habitants  de  Gaza.

C’est mieux d’y avoir mêlé  une fable : un cochon sauvé des eaux, honni des deux cultures et qui ne doit pas fouler le sol ni de la Palestine ni d’Israël. La fable rend le quotidien misérable  plus supportable, mais ça n’enlève rien au tragique de la haine sans merci que se livrent musulmans et juifs. Cela  réduit les uns à la misère et les autres à ne vivre que le doigt sur la gâchette.

Et le film lui-même ? Je l’ai trouvé un peu lourd, le mélange réalité fable ne fonctionne pas très bien, on ne s’ennuie pas, mais on comprend tout le temps les intentions du réalisateur souvent avant que la scène soit complètement terminée.

Les répliques sont parfois trop convenues comme le soldat israélien qui en partant espère que leurs deux peuples pourront s’entendre comme dans sa série préférée qui était celle également de la de la femme palestinienne. On sait ce qu’il va le dire avant qu’il n’ouvre la bouche … c’est énervant et un peu  comme je le disais avant,  lourd.

Que ces critiques ne vous empêchent pas d’aller voir le film, une fable fait parfois plus pour une cause qu’un film militant.

 

On en parle …..

Châtouillement de l'âme (parce que j'aime bien le titre de son blog)

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

tanamo 13/11/2011 13:48


Merci pour votre visite et votre lien. Mon blog est mieux sur over blog en rapport avec les possibilités d'intégrer de la musique. Contente de vous découvrir dans cette profusion de blogs pas
facile de s'y retrouver. A bientôt


Luocine 14/11/2011 17:55



C'est vrai mais c'est sympa cette foule de gens sur les blogs


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard