Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 11:07

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/la-dame-de-fer-2360947/34876024-14-fre-FR/La-Dame-de-fer_fichefilm_imagesfilm.jpg

 

http://img696.imageshack.us/img696/9706/downloadwot.jpg

 

 

100x66-c[1]Je ne suis pas allée voir ce film avec un grand enthousiasme, mais bonne surprise, j’ai passé un très bon moment.
Plus que l’action politique de Madame Thatcher qui est davantage évoquée que racontée, j’ai été intéressée par la peinture de la sénilité.
Je pensais être choquée  par la façon dont on allait montrer cette très vieille femme qui perd la tête.
Bien au contraire, j’ai été très touchée par la façon dont on présente Margareth Thatcher qui doit faire face à la diminution de ses facultés mentales et surtout à la perte de son compagnon qui l’a tant aimée.

Elle est touchante dans son deuil et dans sa façon de vouloir faire avec ce qui lui reste d’intelligence.
Ce film pose de façon très délicate : qu’est ce que l’intelligence ? Est-ce qu’elle perd la tête car elle ne veut pas quitter son mari qui est mort depuis des mois ?

Finalement, au moment de sa mort annoncée,  ce qui est important pour elle, c’est l’amour affectueux de ses enfants et de son mari.

Evidemment, il reste qu’elle a été un premier ministre, ô combien contestée ! Là je trouve le film plus faible, car ses souvenirs apparaissent comme des flashs de souvenirs et si vous ne savez pas ce qui s’est passé de 1979 à 1990 vous ne trouverez pas dans ce film une réelle information.

Par contre son combat pour faire  place à une femme d’origine modeste parmi les hommes du parti conservateur est très bien montré.
Un petit clin d’œil à mon festival préféré à Dinard, c’est assez amusant de voir  des images d’actualité qui ont servi aussi à Ken Loach et à ce film qui essaie de montrer ce qui a tant choqué et finalement formé la pensée politique de Madame Thatcher.

Il me reste à joindre ma voix au concert de louanges à propos du jeu de cette extraordinaire actrice : Meryl Streep.

 

 

On en parle :

les coups de coeur de Géraldine

 

 

 

Bande annonce :

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine
commenter cet article

commentaires

Jeanmi 05/03/2012 08:06


Je n'ai pas vu ce film et, malgré une critique bien faite, n'irai pas le voir. Cette femme a mis son pays dans la nasse de l'hyper libéralisme, on en voit le résultat. Notre président candidat
semble vouloir suivre son exemple ce qui m'inquiète...

Luocine 05/03/2012 10:48



Heureusement , il y a des éléctions libres, dans nos deux pays!


Deux fois les britanniques lui ont fait confiance pour redresser la Grande Bretagne et on verra à qui les Français feront confiance très prochainement .


Mais c'est vrai que si tu n'arrives pas à passer au delà de ta "détestation" il ne faut pas aller voir le film. Il ne prend pas partie sur son action et tu seras alors très frustrée.


C'est plus un film sur la sénilité d'un personnage qui fut si important qu'une reflexion politique.
Luocine



krol 04/03/2012 12:33


Tiens, c'est intéressant de lire ton avis, je n'avais aucune intention d'aller voir ce film... je n'en ai pas beaucoup plus mais le verrai peut-être à la télé... pour la prestation de Meryl
Streep. Thatcher reste le pire premier ministre que le Royaume-Uni  ait connu !

Luocine 04/03/2012 12:55



je te sais sensible aux maladies du vieillissement alors tu seras sensible au film si tu n'es pas emportée par ta haine de la personne politique.
Moi je sais qu'elle a aussi remonté l'économie britannique , pas comme tu l'aurais voulu , pas comme ton idéal !



Mais bon tu sais la politique.... à la retraite c'est bien loin de moi....


amicalement luocine




Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard