Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 15:04

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51BW7DJ8XDL._SS500_.jpg

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpg Recevoir un livre d’une amie est une douce chose, on s’y plonge avec d'autant  plus de plaisir qu'on sait y découvrir à la fois le talent d’un écrivain et  le goût de cette amie pour un roman qu’on ne connaissait pas .

L’immeuble Yacoubian est un véritable chef d’œuvre, je ne suis pas la seule à le penser puisqu’il est devenu un best-seller dans de très nombreux pays.

Le lire aujourd’hui à la lumière des événements qui secouent les pays Arabes dont l’Egypte est particulièrement intéressant.
Tous les problèmes de ce malheureux  pays  y sont évoqués, avec également en contre point la chaleur et la force de vie des Egyptiens et Égyptiennes.

L’immeuble Yacoubian, a été érigé au  temps de la splendeur de l’Egypte, aujourd’hui rongée par la pauvreté, la corruption, les élections truquées, les combines pour survivre et se loger, l’islamisme, la violence de la police.

Les personnages sont tous décrits avec une profonde humanité, l’émotion est partout et rend le récit chaleureux et tendre  quand il s’agit des amours de Zaki Dessouki, émouvant et tragique quand nous vivons les interdits de l’amour homosexuel, et pratiquement insoutenable quand Taha raconte les séances de tortures auxquelles il a été soumis.

La double  fin est superbe, la vengeance et la mort en martyre pour le jeune Taha qui n’a pu trouver que dans le fanatisme islamiste une consolation à tous les outrages qu’il a vécus.

Le mariage amoureux pour Zaki Dessouki qui a aimé et été aimé des femmes sauf de sa sœur poussée par un esprit de lucre qu’il ne comprend pas et qu’il essaie de contourner sans utiliser la force.

Si vous le l’avez pas déjà lu, précipitez-vous sur ce livre, vous passerez des moments merveilleux et vous comprendrez mieux ce pays aux  facettes aussi multiples que les  habitants de « l’immeuble Yacoubian »

 

Citations :


Pourtant Zaki bey  a fait l’amour avec des femmes de toutes les classes sociales : des danseuses orientales, des étrangères, des femmes de la bonne société, des épouses d’hommes éminents, des étudiantes et des lycéennes mais également des femmes dévoyées, des paysannes, des domestiques. Chacune avait sa saveur particulière et, souvent, il compare en riant l’alcôve soumise de la nabila Kamila et cette mendiante qu’il avait ramassé dans sa Buick, une nuit qu’il était ivre, et qu’il avait amenée dans son appartement, passage Bahlar. Quand il était rentré avec elle dans la salle de bains pour la laver lui-même, il avait découvert qu’elle était si pauvre qu’elle s’était fabriqué des sous-vêtements avec des sacs de ciment vides. Il se rappelle encore avec un mélange de tendresse et de chagrin la gêne de la femme lorsqu’il enleva ses vêtements sur lesquels était écrit en gros caractère « ciment Portland ». Il se souvient que c’était une des plus belles femmes qu’il ait connue et une des plus ardentes en amour.

 

 

 

Elles se disputent souvent et échangent alors les pires insultes et des accusations injurieuses puis, soudain, elles se réconcilient et retrouvent des relations tout à fait cordiales, comme s’il ne s’était rien passé. Elles se couvrent alors de baisers chaleureux et retentissants, elles pleurent même, tant elles sont émues et tant elles s’aiment. Quant aux hommes, ils n’attachent pas beaucoup d’importance aux querelles féminines, qu’ils considèrent comme une preuve supplémentaire de cette insuffisance de leur cervelle dont leur avait parlé le Prophète, prière et salut de Dieu sur lui.

 

S’il y avait de la justice dans le pays, il faudrait que quelqu’un comme toi étudie au frais du gouvernement. L’éducation et la santé sont des droits naturels pour n’importe quel citoyen au monde, mai en Egypte le pouvoir fait exprès de laisser les  pauvres pour pouvoir les voler

 

On en parle ....

Un nouveau blog à découvrir:

 Les lectures de Sophie

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

monique 16/03/2011 18:11


Bonsoir Luocine! Cela donne vraiment envie de le lire...
Et tu me fais penser que je dois avoir au moins trois livres offerts par des amies à lire. Tu as raison: d'être présenté par une amie cela ajoute beaucoup d'intérêt et de valeur.
Mon problème pour trouver du temps n'est toujours pas résolu car je suis déjà à la retraite!!!!!!!!Sniff...


Luocine 16/03/2011 19:09



ce qu'il y a de bien avec les livres , c'est qu'ils peuvent t'attendre...


amicalement


Luocine



krol 16/03/2011 16:31


Je désire vraiment le lire ! Et la manière dont tu en parles ne laisse aucun doute : on ne passe pas à côté d'un tel roman.


Luocine 16/03/2011 16:39



je suis certaine que tu vas apprécier et c'est le moment  pour le lire


Amicalement


Luocine



Dominique 16/03/2011 16:18


il y a un moment que je veux lire ce livre, il n'est jamais trop tard pour les bonnes choses apparemment


Luocine 16/03/2011 16:25



IL faut le lire !! surtout en ce moment !!! j'ai  eu l'impression que ce livre avait été écrit pour nous expliquer ce qui se passait aujourd'hui. J'ai hâte de lire ce que tu écriras sur ce
livre.
Amicalement


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard