Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 17:50



« Le dernier des justes » est certainement un des livres qui m’a le plus marqué. Je ne l’ai pas relu depuis longtemps, mais je ne l’ai pas non plus oublié.
On retrouve dans ce livre posthume toute les douleurs des juifs polonais. Mais on y lit aussi celle du survivant qui « porte le deuil de tout un peuple ».

J’apprécie beaucoup le style d’André Schwarz-Bart. Et même si ce livre n’est pas complètement  abouti on y retrouve la saveur des villes juives-polonaises d’avant, le poids de la religion et des contes et l’horreur  absolue quand l’Allemagne nazie  s’abat sur la Pologne. On sent que les mots ne lui suffisent plus.

En lisant ce livre on sent  l l'émotion de l'écrivain, il sait nous la faire partager : "Est-ce que ça sert à quelque chose de raconter l'horreur absolue?".


 

Citations :

Elle savait aussi que la vie est un éternellement recommencement, ce pourquoi tous les nouveau-nés portaient un pli à la lèvre inférieure : ce pli léger était la trace du doigt que l’Ange posait sur la bouche de tous les enfants du monde, afin d’effacer le souvenir de leur vie antérieure.

 

Il pensa aux montagnes de chair partie en fumée et il crut que sa respiration s’arrêtait. Il se planta devant le miroir et dit ; « Que fais-tu là, ta place n’est pas ici, tu sais bien où est ta place. Elle est avec les tiens ; tu es un juif mort. »

 

La seule simplicité de l’Holocauste était celle-ci ; les juifs étaient morts pour rien, strictement pour rien, une bouffée délirante dans le cerveau d’un homme quelconque, Adolf Hitler… C’était l’impression fondamentale qu’il conservait de cette époque ; les gens mouraient sans comprendre terrassés par l’absurde.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur français
commenter cet article

commentaires

Luocine 07/11/2009 09:46


Oui, pour la même raison qu'il a été publié. On sent l'émotion de l'écrivain. "que dire face à tous ces morts?" ? Comme moi êtes vous étonné de tous ces gens qui disent "Ah encore l'histoire des
juifs! il n'y a pas qu'eux qui ont souffert!"
Je pense que l'écrivain a raison de se poser cette question : Comment le dire, pour que ça ne recommence pas.


Dominique 07/11/2009 08:52


Pour moi aussi "le dernier des justes" est un souvenir fort, j'ai vu cette parution, pas complètement abouti dites vous mais cela vaut il la lecture ?


Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard