Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 07:36

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/417UPPFfM-L._SL500_AA300_.jpg

 

 

Traduit du Turc par Ferda Fidan

 

Attention Piège ! Voilà, j’ai trouvé une formule choc pour vous donner envie de vous lancer à l’assaut de ces 700 pages.

Pourquoi piège ? Car, lorsque vous aurez commencé « Istanbul était un conte »,  vous ne pourrez plus vous arrêter. Comme moi, vous emporterez votre livre partout, espérant grappiller quelques moments de lecture dans votre vie de tous les jours et rejoindre cet écrivain dans sa lente  déambulation à travers  Istanbul et la famille Ventura.

 

C’est un livre magique. Mario Levi vous enferme hors du temps, hors de vos repères habituels. Il se construit devant vous en tant qu’écrivain témoin de la  communauté juive d’Istanbul.  Il a reçu en héritage  tant d’histoires qui, à elles  seules, auraient pu  être la matière  de centaines de romans qu’il donne l’impression à son lecteur que sa place d’écrivain était en quelque sorte prédestinée.
Que serait la société littéraire du début du 20° Siècle français sans Marcel Proust ? De la même façon, que serait la minorité juive stambouliote sans Mario Levi ?

Et comme pour l’auteur français, auquel on le compare souvent, au delà du particularisme local, c’est bien de nous et de toute la condition humaine dont il s’agit.

Tout en étant très ancré dans cette ville de traditions, le roman se fait l’écho  des conflits du monde qui  frappent les membres de la communauté.

Mario Levi se promène et nous promène, à travers trois générations de la même famille, pour la plupart habitant à Istanbul. Racontant avec précision leurs métiers, leurs histoires d’amour, leurs rites religieux, leur façon de parler, leurs recettes de cuisines, il redonne vie à tous ceux dont il se sent l’héritier. Pour finir, je lui laisse la parole, pour qu’il vous dise sa façon, le pourquoi de ce livre :

 

«  Témoigner c’est se sentir responsable .Peut-être avais-je mis du temps à saisir mon rôle dans la pièce mais j’y étais parvenu. Je me multiplierais en observant tout, et en écoutant les propos échangés. C’était aussi un jeu d’écoute. »

 

 

 

Citations :

 

Mais il y a tant d’individus qui n’ont jamais connu de véritables réussites et qui ont besoin de l’insuccès   des autres pour camoufler le leur

 

Respirer la même nuit, au même endroit, ne constituait donc pas un garde fou évitant de tomber dans des solitudes s’ignorant l’une l’autre….

 

Il avait trente-neuf ans lorsqu’il partit pour des campas de concentration ? Et, quand il revint, son âge n’avait plus aucune importance.

 

Nul n’aurait pu imaginer que l’Allemagne trahirait un jour si cruellement l’humanité, ni Liman von Sanders, ni personne.

 

On en parle….

Un nouveau site BOOK'ING

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

mario 22/07/2014 11:24

Je n'ai lu de lui que sa biographie de Jacques Brel, étant très amateur du genre...et je me rends compte qu'apparemment, même dans ses romans, Mario Levi aime s'attarder véritablement sur la vie de ses personnages, donc cet ouvrage m'intéresse grandement.

luocine 22/07/2014 11:45

alors n'hésite plus
Luocine

Hélène 15/05/2011 09:40


ça donne envie ! Je le note


Luocine 15/05/2011 21:27



Oui , c'est un livre étonnat très original apr la forme , il ne faut pas chercher à reconstituer à tout prix le sliens familiaux il faiut se laisser porter par le récit , raconté d'une façon très
particulière.


Amicalement


Luocine



zarline 14/05/2011 20:53


Bien, bien, c'est noté, surtout que je n'en avais jamais entendu parler.


Luocine 15/05/2011 21:26



Il vient aux étonnats voyageurs à Saint Malo et son livre a déjà pas mal de succès si j'en juge par le nombre de traductions.
Amicalement


Luocine



Dominique 14/05/2011 11:31


Tu m'avais déjà bien appâtée en en parlant chez moi dans tes commentaires alors je suis par avance convaincue et je l'ai placée tout au sommet des livres à acheter prochainement


Luocine 15/05/2011 21:25



L'auteur est invité aux étonnants voyageurs à Saint-Malo , j'espère le rencontrer , j'ai vu un reportage sur Arte et à l'image de son livre, Mario Levi  dégageait une grande humanité


Amicalement


Luocine



krol 14/05/2011 10:51


Réussi ! J'ai très envie de découvrir ce livre. Et les citations sont... tellement... justes.


Luocine 15/05/2011 21:23



C'est un livre étonnant pas particulièrement facile à lire mais envoutant


j'espère que tu l'aimeras


à bientôt


Amicalement


Luocin



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard