Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 20:04

http://www.lelitteraire.com/IMG/truong_eternity.jpg

 

Sur la couverture,  c’est écrit « Thriller », on peut donc s’attendre à de l’horreur, du sang de la peur de l’angoisse.

C’est plus subtil que ça, on y retrouve toutes les failles de notre monde avec une petite pointe d’exagération, ce qui rend alors le tout absolument insupportable.
Ce roman  est dérangeant, également, car c’est une attaque en règle contre la génération des « baby-boomers » tellement égoïste, et c’est ma génération !!

Je donne un exemple des procédés utilisés. Dans ma région, les paysans produisent les ¾ des choux-fleurs pour toucher la prime européenne à la destruction des légumes non vendus.
On peut se demander pourquoi ils continuent à produire des choux-fleurs que personne ne mange, mais bon c’est comme ça ! Dans le roman c’est la production animale qui subit le sort des choux-fleurs bretons. Les trains transportant des carcasses avariées dégagent des odeurs peu ragoutantes, avant d’arriver à destination où elles seront transformées en ciment. Tiens, tiens on a déjà vécu ça non ?

Inquiétant ! C’est la même compagnie qui s’occupe du train des « baby-boomers ».

Plus le train avance, plus se dévoilent les turpitudes des uns et des autres,  des pans entiers de l’économie de la société de profit du culte de la jeunesse sont passés au crible de la critique du romancier, évidemment, on doute de plus en plus du paradis promis à l’arrivée des voyageurs de l’eternity-express

Peut-on avoir de la compassion pour ces soixantenaires  du train, eux qui n’ont connu qu’une vie facile, et qui n’ont recherché que le plaisir à tout prix ?

Pour l’auteur certainement pas, ils ont eu tout faux, ils laisseront après eux une planète dévastée.

Ce n’est franchement pas un roman qui remonte le moral, quand je pense que l’an dernier j’étais dans « le cercle littéraire des mangeurs d' épluchures de patates » ou « La tombe du mec d’à côté », les étés se suivent et ne se ressemblent guère. Sauf pour la pluie fidèle au rendez-vous !

 

Citations:


Comme toujours pour mobiliser les masses, il avait suffi d’une grande peur et d’un grand mensonge. Pour lancer l’Eternity rush, on avait fait donner la mer des peurs – celle de la mort- et le plus antique des mensonges- celui de la jeunesse éternelle.

 

 Du fait de leur abandon, ces moribonds étaient de véritables mines d’or et les mois qui leur restaient à vivre se transformaient en calvaire médical.

 

Comme tous tes distingués confrères. Vous vous rêvez docteurs en vie éternelle, vous finirez ingénieurs en mort douce.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur français
commenter cet article

commentaires

Dominique 17/08/2010 11:55


Dieu que c'est difficile de conseiller un livre "léger" mais pas "idiot" et peut être que je vais tomber sur des titres que vous connaissez déjà
Tant pis je me lance : je vous propose dans le genre méchant et grinçant mais finalement assez drôle " le bal" de Irène Némirovski, 2ème proposition dans le genre plus tendre et même carrément
émouvant (mais pas triste) "la petite dame en son jardin de Bruges" souvenirs d'enfance de Charles Bertin tendres et magnifiquement écrits


Luocine 17/08/2010 12:04



merci je vais prendre la deuxième proposition je vous tiens au courant


merci encore



Dominique 17/08/2010 10:17


Quel bonheur de voir ressortir le nom de Jean Michel Truong, j'ai lu 2 de ses romans il y a au moins 20ans mais j'en garde un très très bon souvenir, des romans qui sont un mélange de polar et de
science fiction, ils doivent être en poche aujourd'hui vraiement très bons


Luocine 17/08/2010 11:16



C'est le gros avantage des Blogs , on lit au gré des articles et lectures des autres, bien loin des opinions des critiques habituels du coup, on fait de bonnes rencontres. Mais ce livre m'a
plombé le moral , je recherche une lecture plus légère pour terminer mon été. auriez-vou une idée?



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard