Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 13:55

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTB9Kye_fMz1km8Nqn4qcC97Bj6azMFDBSWz6zLE1oX1jBVysBKEQ

http://img41.imageshack.us/img41/7797/3173568178.jpg

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpg Je sais, ce n’est pas une nouveauté, mais j’avais raté ce film à sa sortie alors je l’ai vu en DVD.

Quel plaisir ! Tout est juste dans ce film pour une fois on ne brocarde ni le rural enraciné dans sa campagne et ses habitudes (tous les ans Royan avec les pompiers et Nice avec « la » femme,) ni le parisien qui fréquente les galeries à la mode et qui ne connaît rien aux réalités de la campagne.

Les deux personnages très bien joués par Daniel Auteuil et Jean-Pierre Daroussin.

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRnQBSMtg4w5L7evJxuVE89bLCzeu40anchA6IDwz9Vm8VjOZF7Qg http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRRR46mF04qk2CrUubrgtUq6X-KEYEDqu8JB5QTVzOU217gcbIV

 


 

Dupinceau et Dujardin  sont très attachants chacun dans leur vérité, ils ont été amis à l’école primaire et retrouvent immédiatement des liens très forts au-delà de leurs différences sociales.

Le film évite tous les clichés, les outrances, les charges trop faciles.

Autant le jardinier est un magicien dans son jardin, autant il est déplacé partout ailleurs. La description des vacances à Nice est absolument extraordinaire : le plaisir de faire tous les ans la même chose, la même plage, la même promenade , le même hôtel...

On sent bien que l’écrivain d’abord, le cinéaste ensuite n’ont pas réussi à bien comprendre ce  bonheur si simple, mais il n’a pas voulu s’en moquer, simplement en témoigner.

J’ai revu deux ou trois fois le film, que j’avais trouvé un peu bavard la première fois maintenant, au contraire, j’apprécie tous les dialogues et j’ai hâte de lire le livre.

Si j’aime ce film, c’est parce qu’il ne s’inscrit pas dans la veine du charme de la campagne.
Il faut que je le dise tout net, je déteste la campagne, je ferai bien mienne la phrase de Céline : « moi, d’abord,  la campagne, j’ai jamais pu la sentir, je l’ai toujours trouvée triste, avec ses bourbiers qui n’en finissent pas, ses maisons où les gens n’y sont jamais et ses chemins qui mènent nulle part. Mais quand on y ajoute la guerre, c’est à pas y tenir. »


Donc le romantisme du « bonheur est dans le pré » je regarde ça de loin, ici, il ne s’agit pas de ça, mais de l’amitié réelle entre deux hommes différents et qui se respectent l’un l’autre.

Toutes les images sont réussies donc pas simplement belles comme l’est parfois la nature :

Je garderai longtemps en mémoire l’image   du jardinier lorsqu’il peut se payer une mobylette neuve qui lui permet enfin de ne plus se faire ennuyer par  le sale petit  roquet qui lui court après en aboyant à chaque fois qu’il passe devant sa maison au risque de le faire tomber.

Si vous ne l’avez pas vu faites vous prêter le DVD : plaisir garanti.

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Nymphette 12/08/2011 21:27


Tu ne trouves pas que ct quand meme une ode aux beaux produits de la terre (je l'ai vu il y a longtemps, c le souvenir que j'en ai en tous cas!)


Luocine 12/08/2011 23:53



non je ne trouve pas, je trouve que c'est une ode à l'amitié qui transcende les différences socilales et culturelles, parce qu'elle est née dans l'enfance sur les bancs de l'école primaire.


Tu pourrais dire que c'est une ode à la peinture , les deux personnages ont pour moi le même poids sans que le monde de l'un soit plus convainquant que celui de l'autre.
amicalement


Luocine



Nymphette 07/08/2011 20:16


Joli film en effet! Qui rappelle ce qui est "vraiment" important: à savoir une bonne confiture faite maison, et une salade du jardin ;-)


Luocine 10/08/2011 22:55



je ne suis pas d'accord , la campagne n'est pas présentée sur un jour plus favorable que la ville , c'est justement ce que j'ai aimé dans ce film


amicalement


luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard