Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 07:54

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/des-hommes-et-des-dieux2/32693023-14-fre-FR/Des-Hommes-Et-Des-Dieux_fichefilm_imagesfilm.jpg

  http://img696.imageshack.us/img696/9706/downloadwot.jpg

 

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img197.imageshack.us/img197/3459/dsc00723320x200.jpg C’est un peu gênant de ne pas être en harmonie quand un tel concert de louanges s’abat sur un film.

J’ai trouvé des effets de longueurs pesants, la scène du dernier repas, où on comprend l’intention de la caméra avec une longueur d’avance est d’un pénible…

La nature, le plaisir de la regarder  sont bien rendus.
Je ne trouve pas  Lambert Wilson très crédible dans le rôle de frère Christian ; plus d’une fois, j’ai pensé qu’il allait faire quelques pas de danse sous sa soutane et  qu’il allait se mettre à chanter du blues…
Je n’aime pas les chants religieux actuels, les paroles françaises du style, « Jésus ouvre ma bouche… », me font un drôle d’effet, je préfère le grégorien je n’entends rien au latin,  je peux donc me laisser porter par l'intention de la mélodie.

Mais ce sont des détails, l’essentiel du film c’est de suivre au plus près la démarche des frères qui ont choisi de rester en Algérie alors qu’ils se savaient condamner à mort.

Pour le coup, le film est bien fait : il lance le débat, beaucoup de gens  comprennent leur position, moi pas, mais je puise mes arguments dans le film lui-même.
Comme un dirigeant algérien, je pense que cela ne servait à rien qu’ils restent dans le contexte de guerre civile qu’ils ne pouvaient plus aider personne et que leur mort annoncée ne permettrait pas aux Algériens de refuser le terrorisme et la violence , bien au contraire.

C’est tellement vrai ! ce film sera certainement beaucoup mieux reçu en France qu’en Algérie.
Si ces moines  étaient restés en vie, ils pourraient aujourd’hui revenir dans ce village qu’ils avaient tant aimé, la guerre civile est terminée mais eux sont morts et leur souvenir pour l’instant n’existe qu’en France !

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

La Nymphette 29/09/2010 14:02


Ton avis est intéressant, cependant, je ne crois pas que ces moines aient été oubliés en ALgérie, dans la village où ils vivaient... je pense au contraire qu'il sont énormemment marqué l'histoire
de ce lieu. Le monastère doit encore exister et il serait intéressant de savoir comment il est utilisé aujourd'hui. Je ne les vois pas comme des martyrs. Si ils ont vécu leur engagement jusqu'au
bout menant un reflexion intense, c'était aussi une façon de montrer que cet endroit était devenu chez eux...

En en discutant, j'avais comparé leur comportement à celui des parisiens résistants sous l'occupation, ou plutôt à ceux qui n'étaient ni collabo ni résistants: Paris, c'était chez eux, et il était
hors de question qu'ils partent même si ils risquaient leurs vies tous les jours (c'est par ex. très bien illustré dans "Le journal à quatre mains" de B et F GROULT).


Luocine 29/09/2010 16:02



tu ne crois pas que tu as une opinion bien française .. moi je te répète ce qu'on m'a dit, si, ils sont complètement oubliés


et justement ça n'était pas chez eux , ils étaient français , catholiques dans un pays étranger en proie à une guerre civile qui rappelle les guerres de religion du 16° siècle en Europe.


mais ce débat est très intéressant , c'est vrai


amicalement


Luocine



Dominique 12/09/2010 19:12


J'ai vu le film cet après midi et j'ai beaucoup aimé, je ne partage pas ton point de vue
Quelques explications : tout d'abord je ne suis pas croyante et ne suis pas sensible du tout aux arguments religieux de ces moines, par contre je suis sensible à l'action menée localement pour
soigner par exemple, partir c'est donner raison aux terroristes et je crois que sans partager peut être le côté "martyr" je comprend que des journalistes, des hommes politiques soient restés pour
ne pas céder au chantage par la peur
Il faut un grand courage mais je trouve ça respectable


Luocine 12/09/2010 23:12



oui, bien sûr je te comprends, mais  rester et résister, c'est compliqué quand on est de l'ancienne puissance coloniale.


Du courage, certe ( les terroristes qui se font exploser  sont, aussi,  très courageux!) , le seul courage qui me touche c'est celui qui fait avancer et changer les mentalités, et
partir pour témoigner puis revenir quand ce sera possible c'est plus important que de se laisser égorger et d'être complètement oublié là où on voulait laisser un message de tolérance : en
Algérie.



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard