Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:07

http://ecx.images-amazon.com/images/I/516nS330a7L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Traduit de l’anglais par François Dupuigrenet Desroussilles

 

 

http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img197.imageshack.us/img197/3459/dsc00723320x200.jpg Cadeau de ma voisine qui a un petit côté dame anglaise raffinée qui lui va si bien. Merci, Marie-Agnès : grâce à toi mon insomnie de pré concert (oui, il m’arrive de chanter et ça me donne toujours une de ses trouilles !) s’est merveilleusement transformée en une balade dans un jardin italien et les cœurs de ses dames « so british ».
Il y a un petit côté agaçant à suivre les pérégrinations de ces quatre femmes qui n’ont d’autres soucis que de se retrouver elle même dans un cadre enchanteur.

Mais c’est très bien raconté, le côté vieille femme indigne ou femme de charité est bien analysé. Toujours à la façon anglaise sans insistance mais tellement d’humour, mine de rien ce charmant petit livre en dit beaucoup plus qu’il n’y paraît.

En le relisant plus attentivement, j'ai été étonnée de la qualité de l'analyse des rapports dans le couple.

Et l'humour anglais est vraiment irrésistible par exemple le mari qui ne sait marquer son affection qu'en pinçant l'oreille de sa femme. Le soir où il déborde d'amour il lui pince les deux oreilles! Comme Lotty,  je me demande bien ce qu'il pourra bien lui pincer après!

J 'aime beaucoup  l'hystérie de la gentille Lotty, même si elle m’a un peu agacée avec  son côté « tout le monde à un côté positif vous verrez la beauté du  jardin italien au printemps  le révèlera ». Elle est « trop » dirait-on, aujourd’hui.

Si vous aimez le thé, les vieilles ladies, les beaux jardins, ce roman vous permettra de passer un très agréable moment.

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQLUKtOJaLVN_L3a-e4QjgU5tHfjQWNxol3SLJckJr2cButO0yhzg

 

Citations :

 

Elle était de ces gens que nul ne remarque dans un vernissage. Ses vêtements mités de ladrerie, la rendaient presque invisible.

 

 

Dieu premier servi ! Frederick avait été comme saigné à blanc par les prières de sa femme.

 

 

De toute façon je suis persuadée que c’est péché de se rendre malheureuse à force de vertu. Vous avez l’air si triste que vous avez dû être bien vertueuse durant toutes ces années.

 

N’étaient-elles pas en Italie où les nuages semblent des anges potelés ?

 

 

On en parle ...

de façon très enthousiaste

La bibliothèque d'Allie

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Auteur étranger
commenter cet article

commentaires

Dominique 21/06/2011 15:44


je garde un bon souvenir de cette lecture même si je préfère Elizabeth et son jardin allemand, j'aime l'humour léger et l'atmosphère très cosy


Luocine 22/06/2011 00:36



oui c'est très agréable à lire, un peu énervant quand même mais je dirai que ça fait partie du charme


amicalement


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard