Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 18:53

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ID7Gq946L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.babelio.com/images/ico_critique.jpg

 

 

 

Je n'aurais jamais dû me lancer dans la lecture de ce roman et donc ne pas le demander à Babelio dans le cadre de masse critique..J ai rarement été aussi triste de lire un livre.


J'aurais dû savoir, grâce au résumé, que le personnage «se faufile certaines nuits dans le camp de Canaan et approche de toutes jeunes que la misère vend au plus offrant.»

En fait de «toutes jeunes filles» il s'agit d'enfants de 11 et 12 ans.

l'auteure a donc choisi de prendre le point de vue d'un violeur de petites filles pré-pubères .

Je dois dire pour l'honnêté de la critique , qu'elle donne aussi le point de vue de ces pauvres petites , dégoûtées et terrorisées.

Comme son personnage est aussi un écrivain , il se sortira du dégoût de lui-même en faisant de son histoire un roman .

 
Pourquoi ai-je choisi ce roman parmi ceux proposés par Babélio, parce que j'ai lu trop rapidement le résumé et que j'ai surtout vu que  cela se passait à Haiti après le tremblement de terre et que j'ai une passion pour ce pays depuis que j'ai écouté Danny Laferrière aux «Étonnants Voyageurs»à Saint-Malo.


Il est vrai qu'en toile de fond de ce violeur de petites filles, il y a les drames de Haïti: la misère et la corruption.
Ce qui m'a déplu au plus profond de moi , c'est que cet homme retrouvera sa force de vie en faisant son penchant sexuel un roman . La création artistique comme rédemption.
Je l'ai dit en commençant , je n'aurais jamais dû demander à écrire sur ce livre j'en suis bien incapable , je suis restée au niveau du dégoût .

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fransoaz 28/02/2013 21:26


Je ne me souviens plus du titre du triste livre lu de cette auteure mais je me souviens d'un profond malaise et du dégoût égalemment. Rarement un livre m'avait écoeuré à ce point, beurk!


Il s'agissait de Saisons sauvages à fuir...

luocine 26/06/2013 11:21

Hum !! très polémique cette réaction, moi, je ne me sens pas l'âme d'une justicière. J ai été choquée par ce livre et je l'ai dit . De là à voir un réseau derrière cette écrivaine, il y a un pas que je ne franchis pas.
Luocine

Le Justicier 26/06/2013 06:13

Parfois on se demande si Kettly Mars n'a pas tout un réseau de pédophiles derrière elle, car on s'étonne que Mercure de France puisse promouvoir ce genre de littérature abjecte !
Le Justicier... qui n'a eu qu'une envie après la lecture de Aux Frontières de la soif : Vomir !

Luocine 01/03/2013 10:39



alors je me sens plus libre d'avoir été aussi négative! si c'est son fond d'inspiration je préfère ne pas l'accompagner dans ses efforts


merci de me l'avoir dit


Luocine



jerome 24/02/2013 21:22


Brrrrrrr, un livre glauque au possible qui me fait froid dans le dos. Pas question que je me lance dans une telle lecture.

Luocine 25/02/2013 12:49



moi je suis choquée et je pense que cette écrivaine a raté son but mais il faut lire d'autres opinions


Luocine



Aifelle 24/02/2013 07:21


J'ai eu l'occasion de rencontrer l'auteur, la façon dont elle présente son livre est intéressante, je crois qu'elle a voulu montrer que dans l'aide humanitaire on trouve toute sorte de gens avec
des motivations nettement moins altruistes que celles qui sont avancées .. mais j'avoue ne pas avoir trop envie de le lire.

Luocine 25/02/2013 12:47



je pense que cette auteure avait de bonnes intentions, mais c'est la fin du roman qui plombe tout, imaginer qu'en écrivant on peut se racheter , c'est peu crédible et de toute façon c'est
choquant , s'il n'était pas écrivain il serait bon pour la prison???


Luocine



Géraldine 23/02/2013 22:57


Un livre à fuire manifestement !

Luocine 25/02/2013 12:45



en tout cas qui me choque


Luocine



Athalie 23/02/2013 18:48


Voilà donc un titre que je vais fuir comme la peste .... ça sonne trop glauque pour moi ! Pour avoir entendu quelques écrivains haïtiens à Etonnants voyageurs ( dont le percutant danny
Laferrière), il semble, en effet qu'une sorte de malédiction perdure ... La trilogie de Smart Bell (un auteur américain mais qui connait bien son sujet haïtien)  donne quelques pistes
historiques, c'est lecture assez "lourde", cependant, dans tous les sens du terme.

Luocine 25/02/2013 12:43



et pourtant.. elle essaie elle aussi de nous décrire les malheurs de son pays , mais je lui en veux d'avoit fait croire que l'inspiration littéraire peut venir d'un comportement aussi abject


Luocine



Yspaddaden 23/02/2013 09:18


Il y a de quoi être dégoutée en effet, c'est un terriblement témoignage, quel malheureux pays...

Luocine 23/02/2013 10:47



oui on a l'impression que rien ne marchera jamais à Haïti!


Luocine


 



keisha 23/02/2013 08:09


Je te comprends parfaitement!!!


Dommage pour ce choix, en fait il faut faire attention et demander avec certitude absolue, j'avais demandé un livre qui avait enchanté deux autres blogueuses de confiance (mais je ne suis pas à
l'abri des mauvaises surprises non plus, parfois je prends de l'inconnu, au vu du thème)

Luocine 23/02/2013 10:46



je suis d'autant plus déçue que j'aurais dû le savoir: le résumé l'annonce , vraiment ce qui me rend triste c'est d'imaginer que écrivaine mette en scène un autre écrivain qui trouve dans la
perversion sexuelle avec des enfants le ressort de l'écriture!


cela me fait perdre confiance dans ce qui fait le sel de ma vie : les livres!


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard