Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 10:36

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51u0%2BQLW32L._SL500_AA300_.jpg

 

Traduit de l’anglais par Anne RANINOVITCH

 

Problème de traduction : je ne trouve pas que le titre français traduise bien le  titre anglais : Never Let Me Go.

J’espère que cela ne reflète pas le travail de la  traductrice !

 


http://resize.over-blog.com/100x66-c.png?http://img682.imageshack.us/img682/3810/dsc00721320x200.jpg Toutes les critiques autour de ce roman se trouvent confrontées à la même difficulté : comment partager le plaisir de la lecture sans dévoiler l’intrigue qui est étonnante et fait pour une grande part l’intérêt de ce roman.

Donc je ne dévoilerai rien !

Au-delà de l’aspect science fiction,  qui je l’espère ne sera jamais réalité, l’analyse des souvenirs et des sentiments venus de l’enfance est d’une finesse absolument remarquable. N’oublions pas que Kazuo Ishiguro a écrit «  Les Vestiges du jour », on retrouve la même précision dans l’analyse des sentiments et de la société britannique.

Ce que je peux rajouter, c’est qu’une fois terminée la lecture, j’ai pris un très grand plaisir à relire ce livre avec toutes les clés de compréhension. J’ai été sidérée de voir à quel point j’avais négligé les indices très clairement donnés dès les premières pages, un peu comme les enfants réunis dans ce lieu de Hailsham , j’avais tous les éléments pour comprendre , mais le voulais-je vraiment ?

C’est une prouesse d’écrivain que de nous mener au même rythme que ces héros et nous forcer peu à peu à accepter la réalité qui nous fait peur.

 

Citations  (J’ai eu du mal à trouver des citations représentatives du livre)

 

Madame avait peur de nous. Mais elle avait peur comme d’autres avaient peur des araignées. Nous n’avions pas été préparées à cela. Nous n’avions jamais eu l’idée de nous demander ce que nous éprouverions si on nous voyait ainsi, si les araignées, c’était nous.

 

En tant qu’élèves de Hailsham, nous étions tous très spéciaux, et notre mauvais comportement était d’autant plus décevant.

 

Je pense que j’avais perçu qu’au-delà de cette ligne il y avait quelque chose de plus dur et de plus sombre, et que je ne le voulais pas. Ni pour moi, ni pour aucun d’autres.

 

On en parle .....

link

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

monique 16/01/2011 13:05


Je suis contente de pouvoir partager le plaisir de lire ce chef-d'oeuvre qu'est pour moi "Auprès de moi toujours" (même si la traduction n'est pas fidèle)
J'apprécie beaucoup votre blog et je viendrai sûrement y piocher des idées de lecture. Il n'est pas toujours facile de dénicher un "bon" livre parmi ces productions hétéroclites.
Je possède aussi un blog sur lequel j'ai mis quelques critiques. Mais, comme sur Babelio, je m'attache surtout à faire connaître des ouvrages peu connus et qui me semblent dignes d'intérêt. Il
arrive même parfois que je parle de livres quasiment introuvables parce non distribués sur les grands réseaux comme la FNAC ou AMAZON.
Mon blog est surtout consacré à mes écrits personnels ou à ceux de mes amis d'un "club" d'écriture patpantin.


Dominique 01/10/2010 10:41


j'ai lu avec bonheur cet auteur mais pas ce titre et apparemment je devrais bien m'y intéresser
c'est noté, j'aime beaucoup cet auteur


La Nymphette 29/09/2010 13:54


Quel roman! La remarque que tu fais à propos d'une relecture est intéressante, tu me donnes envie de m'y replonger!


Luocine 29/09/2010 15:58



et comme moi tu dois avoir envie d evoir le film en février 2011, j'espère que ce sera aussi réussi que "les vestuges du jour"


amicalement


Luocine



Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard