Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:15


Dominique Fernandez nous entraîne dans une quête : la compréhension d'un père qui a été un mauvais mari, un mauvais père, s’est fourvoyé dans le parti de Doriot, et dans la collaboration,  mais a toujours été un critique littéraire de qualité.

C’est un livre remarquable et passionnant. On sent toute la douleur de l’écrivain Dominique Fernandez (que personnellement j’apprécie beaucoup). Il  a été l’enfant d’un couple qui s’est fait la guerre, et  a dû supporter l’infamie d’un père.

Il est très honnête dans sa recherche ne charge ni n'excuse son père, cela donne toute la valeur au livre.

Les débats des intellectuels d’avant-guerre sont passionnants, et je n’ai jamais lu une analyse aussi fine du PPF  de Jacques Doriot.

Le rôle de sa mère, dans l'échec du couple m'a, à la fois, intéressée et troublée. Intéressée : car D. Fernandez est d'une rigueur et d'une intelligence humaine rare. Troublée : car je suis gênée  qu'un fils en sache et en dévoile tant sur l'intimité du couple de ses parents. Je préfèrerais alors une œuvre romanesque à un témoignage.


Citations

Tout le problème est là : un enfant a le droit de regarder « sans honte » le visage de son père mort si celui-ci s’est fourvoyé seulement en pensée. Mon père s’est-il borné à écrire dans une presse collaborationniste, ce qui serait blâmable, mais non coupable d’infamie ? Ou peut-on mettre à sa charge des actes indignes de pardon ?

 

L’homme moderne croit offrir ses idées à la société : il n’a que les idées que la société lui offre

Ramon Fernandez

 

Mais attendez un peu, je n’arrive pas à le dire, c’est trop dur, trop pénible pour un fils de révéler une action franchement abjecte  de son père.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard