Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 19:12

 

 

 

Traduit de l'italien par Danièle VALIN

 

les raisons pour lesquelles le billet de Dominique m'a fait lire ce livre, deviendront peut-être les vôtres et vous vous précipiterez vers ce roman.
Allez, une fois n'est pas coutume, je commence par le seul point faible, selon moi, de ce ce merveilleux récit.
Je n'arrive pas trop à adhérer à un aspect des deux personnages féminins, d'une beauté telle que tous les hommes chavirent devant elles!

Leur beauté extraordinaire et leur côté femme fatale ne m'ont pas convaincue.

Mais peu importe, le roman vous emportera comme tous ceux ,et toutes celles, qui l'ont plébiscité vers le Haut-Adige ou Tyrol du sud.
Comme beaucoup, je ne savais rien de cette région offerte à l'Italie en 1918 , en compensation de la guerre 14/18, cette province autrichienne n'avait jamais été italienne .
On imagine la stupeur des habitants- de pauvres paysans montagnards- qui se trouvent confronter à un monde italien qui, hélas pour eux, devient fasciste peu de temps après!

Le choix pour les habitants devient une véritable horreur: devenir fasciste italien ou revendiquer son appartenance à l’Allemagne nazi!!

Là, je me suis dit, mais comment faire pour rester humains, simplement humain!

Le roman raconte cela et toutes les conséquences , jusqu'à l'assassinat d'Aldo Moro.
Oui, toute l'histoire de l'Italie est là devant nos yeux mais vu de cette petite région qui n'avait rien demandé à personne.

Les fils de la grand histoire se tressent avec la petite histoire de Gerda et de sa fille Eva, élevée sans père puisque l'auteur de ses jours n'a pas daigné la reconnaître, Eva est une femme libre qui mène sa vie sans rien devoir à personne sauf à sa mère qui s'est battue pour elle.

Fille mère , c'est encore un scandale en Italie dans l'Italie des années 60.
Eva traverse en train toute la botte italienne pour rejoindre celui qui aurait pu être un père pour elle: Vito , le carabinier italien qui a aimé Gerda la cuisinière tyrolienne.

Aucun personnage n'est caricatural et le bien et le mal ne sont pas toujours faciles à reconnaître.

 

Que de personnages torturés, que de violence cachée et que de souffrances, tout cela parce que cette partie du Tyrol a été offerte à une Italie qui ne la demandait pas!

 

Citations:

Aujourd'hui, un pays aux deux cultures:

Après Sterzing/Vitipendo, un peu avant de sortir à Franzensfeste/Fortezza, Carlo s'est arrêté à l'Autobahnraststätte/Autogrill et nous avons mangé un belegtes Brötchen/sandwich.Puis nous avons quitté l'Autobahn/autoroute et nous avons payé au Mautstelle/péage Dans sa Volvo qui heureusement est suédoise et ne se traduit donc ni en allemand ni en italien . Bienvenue dans le Südtirol/Alto Adige, royaume du bilinguisme.

 

L'après guerre:

Nazi,collabo,délateur,criminel de guerre, konzentrationslagerführe:ce n'étaient pas des mots mais des grenades qui n'avaient pas explosé, que l'on contournait sur la pointe des pieds , pour ne pas déclencher une détonation plus terrible, celle de la vérité.

 

La civilisation de l'argent:

Italiens,Allemands ou Autrichiens étaient tous égaux pour Paul Staggl, du moment qu'ils laissaient leur argent dans les caisses des hôtels. Il avait compris bien avant la plupart de ses compatriotes que l'argent, non seulement n'a pas d'odeur, mais n'a pas d'ethnie non plus.

 

On en parle ....

chez Mango et Dominique

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

Athalie 29/07/2014 14:13

Pas de passage prévu pour Dinard, je m'en vais vers des rivages plus ... espagnols pour l'instant. Mais merci de la proposition, je n'habite pas loin et la fin de l'été me poussera peut-être vers chez toi. Je te ferai signe, si tu es disponible ....

Athalie 24/07/2014 19:35

Noté chez Dominique, moi aussi, mais pas encore commandé. Tant pis pour moi, je partirai sans cet été ... Mais tu me fais regretter ma négligence ... Une sortie en poche, et il sera dans la poche ! Et pour cet été, j'ai quand même de la réserve !!!

luocine 25/07/2014 13:01

si tu passes à Dinard je te le prête, il fait en ce moment le tour de mes amies
les conseils de Dominique sont souvent précieux
Luocine

jerome 24/07/2014 09:52

Voila qui est très tentant. J'espère que je pourrai le trouver à la médiathèque !

Luocine 25/07/2014 22:52

Il est en poche , pour le plaisir qu il donne ce n est pas cher payé
Luocine

Mango 23/07/2014 20:32

Un très bon souvenir de lecture! Un récit bien mené. Des personnages féminins intéressants auxquels je me suis attachée et un rappel du passé de cette très belle région d'Italie; Tout pour plaire!

luocine 23/07/2014 22:29

c'est vrai, il n'y a donc que moi à avoir trouvé les femmes un peu trop idéalisées?
mais j'ai adoré ce roman
Luocine

keisha 23/07/2014 16:13

Intéressant. Vu chez Dominique. Je pourrais aussi lire Rigoni Stern...

luocine 23/07/2014 22:28

un livre à ne pas manquer ? pourquoi Rigoni Stern?

Dominique 23/07/2014 10:47

je vois que tu l'as apprécié pratiquement autant que moi, vrai que ces deux belles femmes sont un peu trop belles mais cela ne m'a pas paru artificiel j'ai aimé que cela s'oppose à leur vie très difficile et donc j'ai marché
globalement un bon roman et qui éclaire sur un pan d'histoire

luocine 23/07/2014 12:42

tout à fait d'accord
et j'avais commandé ce livre après la lecture de ton billet je sentais qu'il était pour moi, c'est réussi
Luocine

Sandrine 23/07/2014 08:28

Oh, c'est une situation en effet romanesquement passionnante car tellement conflictuelle. Merci d'attirer mon attention sur ce roman que j'ai désormais envie de lire.

Luocine 23/07/2014 09:47

Un roman à lire .
Découvrir une réalité historique et une romancière c'est très agréable
Luocine

Aifelle 23/07/2014 06:36

Je l'avais repéré chez Dominique bien sûr, tu en rajoutes une couche ..

Luocine 23/07/2014 09:46

Oui Dominique a souvent de bonnes pêches pour ses lectures.
Luocine

krol 22/07/2014 22:00

Quelle tentatrice !!!

luocine 23/07/2014 00:06

C'est pour la bonne cause! et je suis assez tranquille avec ce roman! ça m'étonnerait qu'il ne te plaise pas
Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard