Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 11:08

 

Traduit de l'anglais par Benjamin LEGRAND.

Ouf! J'ai terminé, je suis enfin sortie des flots de sang, de larmes, de vomi, de pisse, de merde.
Je n'en pouvais plus des meurtres, des pendaisons, des tortures, des têtes tranchées écrabouillées, empalées ou servant de projectiles pour démoraliser l'adversaire, des viols de toutes les façons possibles.....
Mais ce qui, pour moi, rend le tout absolument insupportable, c'est que toutes ces horreurs se commettent au nom de la pire invention humaine, la Religion.
Avec une prime spéciale pour une invention de l'église catholique: l'inquisition.
Quand par hasard, de pauvres hommes prennent un peu de liberté avec les modes de pensée dans l’ère du temps, et survivent aux horreurs de la guerre. Ils risquent de rencontrer des hommes en noir qui viennent leur demander : «  N'y aurait-il pas un peu de diablerie en vous? » Et vous êtes bon pour de nouvelles formes de tortures plus raffinées et qui sauvant votre âme vous conduiront à une mort douloureuse et certaine.


Savez vous que l'église catholique n'a condamné l'Inquisition qu'en l'an 2000!!
Et je me demande si elle va « dé »- béatifier Pie V dont l’œuvre principale à été d'officialiser et de développer le rôle de l'inquisition.


Est ce que j ai apprécié ce roman?
Difficile de répondre, l'auteur fait des efforts louables pour nous plonger au plus près du siège de Malte en 1565 , qui a vu la victoire des chevaliers qui ont repoussé les assauts des Musulmans.
Pour cela, il crée un personnage romanesque Thanhauser d'origine chrétienne, mais élevé chez les Ottomans parmi les janissaires et revenu chez les chrétiens.
Il aime les femmes, se battre, et s'enrichir.
Il est devenu septique mais a un sens de l'honneur très fort
Grâce à lui Tim Willocks peut dépasser les points de vue des uns et des autres et nous permet de mieux comprendre les enjeux de l'époque.
Je ne peux pas répondre à ma question, je ne sais pas si j ai vraiment aimé mais ce dont je suis certaine c'est que pour rien au monde je ne l'aurais lâcher avant la fin.
Je sais aussi que je ne suis pas encore prête à remettre le couvert et à me plonger dans son dernier roman à propos de la Saint Barthélémy , épisode de l'histoire de France qui m'a fait faire les pires cauchemars de mon enfance .

 

Citations:


la divination:
Personne ne pouvait voir le futur; Amparo n'y prétendait pas. Mais dans l'infinité des choses qui pourraient arriver un jour , reposent toutes les choses qui seront.

les Guerriers:
les rêves d'une femme étaient le fardeau le plus lourd qu'un homme puisse connaître , surtout quand il partait à la guerre.

mots appris  les gazis : membres combattant sous la bannière musulmane contre les infidèles, on connaît le mot croisé mais pas le mot gazi si?


La façon dont commence les chapitres pour mettre dans l'ambiance, c'est un peu facile mais si on veut bien se laisser aller ça fonctionne un peu comme avec Alexandre Dumas :
Des amas de nuages pourpres s'éloignaient de l'est , comme une armée de la nuit fuyant devant l'irruption du jour , et la brise , jamais aussi fraîche ni aussi douce qu'à l'aube , portait sur ses ailes les voix d'hommes chantant des psaumes.
 

Genre d'horreur que j ai du mal à lire:
Une tornade d'éclats de bois souffla à travers dues chairs infortunés, et les aveugles et les éviscérés ajoutèrent leur portion de douleur à ce carnage hurlant......

tiens tiens, déjà!

Il y a plus de vanité chez les Français que de mensonges hurlants au fond de l'enfer...

 

On en parle ...

C'est Dominique qui m'a donné envie de le lire et également "tête de lecture " qui m'excusera de l'avoir oubliée ,mais vous êtes nombreux à aimer si on en croit Babelio

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
je suis assez d'accord avec toi, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé mais certains passages étaient loooongs... et d'autres bien trop dégueu :-) En tous cas, on est au point sur le siège de Malte!
Répondre
L
C'est vrai , je n'y avaitpas pensé. Et ça m'a donné envie de visiter Malte.<br /> Luocine
M
J'avoue être un peu rebutée par la taille du pavé... pourtant, j'aime bien cet auteur.
Répondre
L
un vrai pavé plein de fureur et de sang mais qui se lit vite<br /> Luocine
D
un livre que j'ai lu au triple galop, ce n'est pas un livre indispensable mais un excellent roman d'aventures avec toutes les péripéties du genre<br /> son second et un peu trop long, il garde les mêmes qualités mais il fait un peu trop durer certaines scènes
Répondre
L
je suis contente de lire ton commentaire car si j'ai lu ce livre c'est grâce (à cause de toi) je te pensais plus enthousiaste.<br /> Oui il faut le lire à triple galop , et ne pas trop le prendre au sérieux pas sûre que je lise le suivant<br /> Luocine
D
Bonsoir Luocine, voilà un roman que j'ai dans une de mes nombreuses PAL. Il faudrait que je remette la main dessus pour une lecture estivale (pourquoi pas?) mais je ne me presse pas. Bonne soirée.
Répondre
L
bonsoir à toi, un bon roman de l'été quand on est en forme<br /> Luocine
A
Ah oui, il y en a du sang, du vomi, de la merde, des viols et des massacres, à tour de bras et de pages ... Mais comme toi, pas question de ne pas terminer cette machine à raconter l'histoire (même su j'ai un peu survoler les derniers combats, j'avoue ...), j'ai beaucoup aimé ce livre malgré un petit manque d'air, parfois, parce que, je rejoins ta référence à Dumas, c'est du romanesque, aussi, à tour de bras, avec de l'amour, de l'aventure, un grand et balesque héros qui ne meurt jamais ... Une sorte de péplum moderne .... je compte lire la suite, sans doute cet été, au calme ...
Répondre
L
la suite attendra pour moi aussi....<br /> Luocine
J
Je crois que je vais faire l'impasse. ça fait quand même beaucoup d'horreur en un seul bouquin.
Répondre
L
oui mais sur 1000 pages!<br /> Si on veut le zapper il ne faut surtout pas le commencer car on devient très vite addict.<br /> Luocine
A
Je crois que rien ne peut m'étonner venant de la religion catholique (et des autres) Là, je suis plutôt en mode lecture doudou, alors le flot d'horreurs que tu nous décris, non merci. Et pas davantage la Saint-Barthélemy, j'aime bien l'histoire, mais point trop n'en faut.
Répondre
L
pas doudou du tout , mais passionnant<br /> Luocine
S
Bah je ne suis pas sur Babelio, mais j'ai beaucoup aimé quand même ;-) j'ai même la suite sur ma table, plus épaisse encore et tout aussi pleine de meurtres et de sang !
Répondre
L
désolée, j'ai rectifié sur mon article, oui je l'avais remarqué chez toi aussi.<br /> Luocine
C
Ouch, le sujet est intéressant mais très peu pour moi ! Les scènes de violence comme celles que tu décris m'écoeurent et m'empêche de plonger dans la lecture.
Répondre
L
je connais bien ... j'ai l'art de zapper certaines scènes très au point... mais là l'auteur a l'air de les connaître et on tombe dedans sans arrêt.<br /> Âme sensible s'abstenir!!<br /> Luocine
C
L'aspect historique me rebute...
Répondre
L
Tu n'aimes aucun roman historique?<br /> moi je suis les avis des blogs et parfois je fais des découvertes étonnantes.Je fais de même avec les polars<br /> Luocine
K
Euh... l'Inquisition, déjà, oui, c'est horrible... Une fois dans ses filets, on est mort!<br /> Pas sûr que je lise de gros bouquin.(ni la Saint Bathélémy, dans l'horreur, c'est pas mal non plus...)
Répondre
L
surtout que , comme je te le dis, on n'a aucune envie de lâcher le roman, une fois qu'on commence on veut finir et on en prend pour 15 jours de concentré d'horreur ..<br /> Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard