Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 14:45

 

 

J'avoue avoir lu ce roman un peu à reculons , malgré les louanges que j'avais lues à son propos.

La première raison c'est que je n'avais pas été charmée par le précédent roman de Maylis de Kérangal «Naissance d'un pont».

La deuxième, c'est la nature même de son sujet, le don et la greffe d'organe.
Je suis le plus souvent choquée par les campagnes incitant les citoyens à manifester leur volonté de donner leurs organes s'ils se retrouvaient en état de mort cérébrale.
On insiste toujours sur le fait qu'ainsi ils peuvent sauver des vies et il y a toujours un discours culpabilisant vis à vis de eux qui ne souhaitent pas donner leurs organes.

 

Et bien ce roman prend la peine d'évoquer sans jamais juger ni donner la moindre leçon de morale , l'état de souffrance absolue des parents qui apprennent la mort cérébrale de leur fils et doivent en même temps accepter, ou non, de donner ses organes.

Toutes les questions sont bien posées et on vit au plus près l'état de sidération dans lequel sont plongés les parents de Simon.

La façon dont leur cerveau se fige à l'annonce qu'ils ne peuvent  imaginer et leur plongée dans le plus noir des cauchemars.
Ce qui rend ce roman exceptionnel, c'est le talent de Maylis de Kérangal, qui à partir de là, décrit tous les acteurs qui vont se mettre en mouvement , jusqu'à la «ré» implantation du cœur de Simon dans le corps de Claire. Tout cela se passe en moins de vingt quatre heures. Mais qui dit urgence et rapidité, n’empêche pas de sentir l'intensité du déroulement des vies celle du donneur, de ses parents, du receveur...

Cela permet à l'auteur de nous décrire plusieurs «types» de notre société . Face à la mort de ce jeune surfeur de dix neuf ans, elle rassemble, les différentes personnalités du corps médical: du prestigieux chef de service , héritier d'une dynastie de médecins parisiens, à l'infirmière du Havre aux amours compliquées.

Un petit exemple bien vu de notre époque, l'infirmière qui attend désespérément un appel d'un amoureux et qui répond au médecin chef de service en sentant les vibrations de son portable, complètement partagée entre l'envie de regarder qui l'appelle et se concentrer sur ce qu'on est en train de lui reprocher.
Notre époque vous dis-je!

Je comprends les louanges à propos de «Réparer les vivants» et je trouve qu'au delà du sujet choc , c'est un grand roman que je conseille à chacun et chacune de lire si ce n'est déjà fait.

 

Citation:

Un passage où on voit son talent à décrire des personnages ancrés dans notre société, mais aussi un bon exemple de son style, je raccourcirais volontiers certaines de ses phrases( mais pas celle -là):

La plupart comédiens sur le carreau, débutants pleins de promesses ou éternels seconds couteaux de productions télévisuelles, arpenteurs de spots publicitaires, doublures, figurants, silhouettes, courant les castings pour amasser des heures, gagner de quoi payer un loyer – le plus souvent une colocation dans un arrondissement du nord-est parisien ou de la proche banlieue-, ou reconvertis coach pour des journées de formation aux techniques de vente – à domicile ou autres-, et finissant parfois par intégrer des panels de cobayes où ils louaient leurs corps, goûteurs de yaourt, testeurs de crème hydratante ou de shampoing antipoux, expérimentateur de pilules diurétiques.

 

On en parle …

Clara et Cathulu et Kroll et bien d'autres avis intéressants sur Babelio

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

Géraldine 05/04/2014 22:22

Il faudrait que je me décide à lire cette auteure, mais je me demande si une telle intensité (que je pressens), est bonne pour moi ces temps ci ?!

luocine 06/04/2014 10:20

la réponse est non, si tu n'es pas en bonne santé physique, mais pourtant elle parle bien de la souffrance .
Luocine

Athalie 04/04/2014 19:05

Il est bien, je sais qu'il est bien, tout le monde le dit, plus toi, il est bien, il est bien, mais il me fait peur ! Je sais que je vais le lire parce que pour l'instant, j'ai tout aimé de cette auteure (avec un léger bémol pour "Tangente vers l'est" et "Corniche Kennedy"). Mais j'aime bien ton billet, parce qu'il n'insiste pas que sur le sujet qui me fait peur, mais montre que le tableau dressé est plus vaste que celui de la douleur. ça me rassure un peu.

luocine 04/04/2014 19:11

Même la douleur est bien traitée, mais je suis contente que mon billet te donne cette impression parce que c'est ce qui m"a beaucoup plu dans ce roman. On a l'impression que l'auteure arrive avec ce sujet à faire un tour très vaste de beaucoup de personnages qui constituent les contemporains de notre siècle .
Si tu as aimé ces autres livres (ce qui n'est pas mon cas) alors tu aimeras celui-là même si tu es bouleversée
Luocine

Céline 02/04/2014 11:18

Décidemment, vous êtes unanimes ! J'ai très envie de découvrir ce roman à force de lire ses louanges :-)

Céline 02/04/2014 11:50

Merci Luocine, c'est gentil ;-)

luocine 02/04/2014 11:43

oui , et on lira ton avis avec plaisir
luocine

jerome 01/04/2014 21:04

Ta voix s'ajoute à toutes celles louant la qualité exceptionnelle de ce roman. Je ne vais pas pouvoir y échapper...

luocine 02/04/2014 11:01

mais tu as le temps , pour moi , ce n'est pas un livre sur lequel on "doit" se précipiter , les parents n'ont que 24 heures pour se décider et Simon est passé de la vie à la mort trop rapidement et beaucoup trop jeune.
mais lire les questions que cela provoque en nous , on a le temps pour bien se les poser
Luocine

dasola 01/04/2014 16:36

Bonjour Luocine, je pense que ce roman est très bien mais je n'ai pas envie de lire ce genre d'histoire en ce moment. Désolé. Bonne après-midi.

luocine 02/04/2014 10:58

comme je te comprends! mais sache que si un jour tu dépasses une douleur personnelle , ce livre t'attend et tu te sentiras respecté par cette auteure.
Luocine

clara 01/04/2014 08:43

Un livre magnifique!!!!!!

luocine 01/04/2014 11:25

cinq points d'exclamation !!!!!
on peut faire bref et tout dire !!!!!!!!
Luocine

keisha 31/03/2014 17:49

5 coquillages! De toute façon je veux le lire (toujours emprunté à la bibli)(mais i l suffit que quelqu'un le garde un mois, alors ça ne tourne pas si vite)

luocine 31/03/2014 18:18

si tu habites près de Dinard je te le prêterai volontiers j'irai même jusqu'à Saint Malo ...
amicalement mais à ce que je vois sur ton blog tu ne manques pas de lecture !
Luocine

Theoma 31/03/2014 13:15

oui, un très beau roman.

luocine 31/03/2014 13:40

je n'ai lu que très peu d'avis négatifs , je dois dire que j'ai une petite réserve sur l'écriture , la longueur des phrases est parfois agaçante.
Luocine

Dominique 31/03/2014 10:08

un métier que j'ai trop exercé alors stop pour moi

luocine 31/03/2014 11:20

oui , je comprends , mais tu peux aussi te sentir fière qu'une auteure se donne la peine de ne pas s caricaturer ta profession ni ton ancien lieu de travail tu n'as pas besoin de lire le roman, tu peux nous croire.
Luocine

krol 30/03/2014 21:55

Ca alors, un billet paru le même jour sur le même livre ! Je vois que tu as beaucoup apprécié, comme moi. Oui Krol avec un seul l !... Merci pour le lien ! Bonne soirée. Krol

luocine 30/03/2014 22:33

oui beaucoup apprécié , tout comme toi
Luocine

Fransoaz 30/03/2014 20:38

Je ne lis pas ton commentaire dans les détails car je lis bientôt ce livre. Je retiens juste ton avis positif. Ce thème m'étonne mais ne me rebute pas et espère, par cette lecture, glaner quelques précisions sur le sujet.

Fransoaz 31/03/2014 21:04

On me l'a offert depuis quelques semaines, mais puisque c'est le titre retenu pour le blogoclub j'attends un peu avant de le lire et publierai le post le premier juin.
Jolie semaine à toi!

luocine 30/03/2014 22:33

je lirai avec grand intérêt ton commentaire
Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard