Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 09:19

 

Lu dans le cadre du club de lecture de la médiathèque 

 

J ai deux motifs de satisfaction:

  • D'abord, à cause de la couverture, un lecteur  choisira, peut-être ce livre en pensant lire une œuvre érotique …

    Et... Il tombera sur Bruno Kerjen et ses masturbations au téléphone!

  • Mais surtout, j'imagine l'horreur pour Nina Bouraoui , d'être restée le temps de l'écriture à peaufiner un être aussi nul et qui ne vit que pour la raideur de son sexe !

Je ne sais pas pourquoi mais cette idée me faisait du bien , tandis que je me morfondais à la lecture de son roman. Devient-on méchante quand un livre vous déplaît totalement ?

 

Voilà, j'ai tout dit ou presque , une écrivaine a créé un personnage degré zéro de l'humanité , et m'a horripilée pendant tout le temps de la lecture.
En plus ,ce livre fourmille de détails inexacts qui évidemment vont agacer les malouins(je m'en fiche, je suis dinardaise!) .

Nina Bouraoui est née à Rennes donc, elle connaît la région , et de toute façon elle peut regarder une carte!

Comment son personnage peut-il voir la Vilaine dans le train de Paris à Saint-Malo?

Pourquoi situer Rothéneuf à 10 kilomètres dans les terres?

Pourquoi garer une voiture porte Saint Vincent, en pensant qu'elle est proche de la sortie de la gare?......

 

Un livre de plus , qui veut décrire le cafard ambiant des hommes qui ratent leur vie?

 

Bien sûr, pour donner une couleur «sociétale» il y a Supelec, cette entreprise qui va délocaliser, mais son personnage, Bruno Kerjen, est si vide qu'il ne peut en rien, nous apprendre quoi que ce se soit sur les difficultés des gens qui subissent ces délocalisations.
Sa seule action a été de se raser la tête!

D'ailleurs, ça suffit pour le faire virer ...non, j'exagère! Mais pas tant que ça.

 

En ces temps, où il pleut un jour sur deux , je ne recommande pas cette lecture.


 

Citations:

sa vie à Saint-Malo cadre d'une tristesse infinie:

la vie n'était pas un cadeau mais pas toujours un fardeau pour certains, mais ceux-là, il ne les connaissait pas; la vie manquait d'horizon, de promesse, elle était brutale comme toutes les pierres grises qui tenaient les maisons de la rue de son enfance que seuls les hortensias coloraient.

Photo pour vérification , c'est bien de ce Saint-Malo là dont il s'agit:

 

le manque d'horizon:

 

L'érotisme du personnage :

Ses épaules avaient durci grâce aux exercices de Maurice tout comme sa queue qui se réveillait elle aussi:Marlène devait être dans le coin.

 

 

On en parle ....

On en dit du bien dans la presse; dans les blogs, je n'ai pas encore trouvé de billet  concernant ce roman.

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans roman français
commenter cet article

commentaires

POINSU 01/03/2014 13:10

Je suis comme toi, écoeurée par cet anti-héros insipide et fade, il m'a fallu lire ce livre pour le travail et c'était fastidieux et fait rare, il m'a bien énervée également !!

luocine 11/03/2014 12:06

de retour de vacances je trouve ton commentaire , pauvre de toi d'avoir éte obligé de lire ce roman
j'ai vraiment détesté
Luocine

Dominique 09/02/2014 12:29

une auteure qui n'a jamais été ma tasse de thé et j'ai l'impression que tu ne vas pas me convertir

luocine 09/02/2014 13:05

et voilà une auteure que je ne suis pas prête de lire de nouveau , et pourtant la presse est très élogieuse
il m'arrive de ne rien y comprendre!
Luocine

Dominique 09/02/2014 12:29

une auteure qui n'a jamais été ma tasse de thé et j'ai l'impression que tu ne vas pas me convertir

Athalie 08/02/2014 19:25

Tu m'as fait rire, c'est rare que tu te fâches ... Il est sûr que je ne lirai pas ce roman... vraiment le genre de littérature du nombril ( voire plus bas ...) qui ne m'attire pas ! Si en plus l'auteure met des hortensias au pied des maisons malouines ... Il y a crimes de lès-paysages de chez nous (et pourquoi pas des cabines de plages sur le barrage de la Rance, tant qu'on y est ...) La transposition géographique, pourquoi pas, mais c'est juste qu'il faut quand même une cohérence ....

luocine 08/02/2014 22:34

Ben voilà! .. tu me diras que si le roman était bon on passerait outre!
mais voilà quand on s'énerve on voit tous les défauts!
Luocine

dasola 08/02/2014 12:00

Bonjour Luocine, comme Keisha, connais pas le roman et connais pas l'écrivain et je passe donc en rêvant à Saint-Malo qui mérite certainement mieux. Bonne journée.

luocine 08/02/2014 22:32

oui, et il y a tant de livres intéressants à lire!
Luocine

krol 08/02/2014 10:30

Je n'ai jamais lu cette auteur et celui-ci ne me donne aucune envie de le faire !!! Bravo pour ce billet ! Cela te réussit de ne pas aimer un roman !

luocine 08/02/2014 10:55

ça fait du bien de se lâcher ! même si alors on est peut-être injuste!
Luocine

keisha 08/02/2014 09:13

Jamais lu l'auteur, jamais entendu parler du roman, je vis sur quelle planète? Bon, j'aime ton billet!! ^_^

luocine 08/02/2014 10:18

tu vis sur la planète de bons livres à partager et je préfère cette planète là!
Luocine

Aifelle 08/02/2014 03:25

Il y a une rencontre cet après-midi avec l'auteur dans ma librairie habituelle ; je n'avais pas trop envie d'y aller, là c'est sûr je n'y vais pas ; le genre d'histoire qui me laisse totalement indifférente, voire agacée.

luocine 08/02/2014 10:17

encore que! l'écouter permettrai peut-être de mieux comprendre pourquoi, elle s'est imposée et nous a imposé un tel pensum!
Luocine

Jean-Charles 07/02/2014 15:02

C'est vrai qu'il y a un fossé entre ce que tu dis et ce qu'on lit dans les médias !

luocine 07/02/2014 16:50

il te reste à le lire , pour te faire une idée!
courage
Luocine

Brize 07/02/2014 14:20

J'adore quand tu es fâchée : ton billet d'humeur (et d'analyse, aussi !) m'a d'autant plus amusée que j'ai vécu 4 ans près de Rennes, alors je rejoins tout à fait tes réactions en photos.

luocine 07/02/2014 16:49

je me suis ennuyée, j'étais vaguement dégoûtée et je ne comprenais pas l'intérêt du roman
alors je me suis laissée aller à de l'humeur ça fait parfois du bien
Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard