Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 19:39

 

 

Traduit de l'américain par Jean-luc PININGRE

 

 

J ai passé quatre semaine en compagnie de ce gros roman , j'avais noté cet auteur chez Cuneipage, à propos d'un autre titre que je lirai également. J'ai commencé par celui-là car il était diponible à la médiathèque.
C'est un roman exigeant et long à lire, mais jamais ennuyeux et qui peint toute la société nord-américaine aux différents stades de la vie.
De l'enfance , en passant par  l'adolescence jusqu'à  la vieillesse, tout est là avec des propos d'une justesse étonnante.
Je sais qu'un livre me restera en mémoire quand j'ai envie de noter une multitude de passages.
Les scènes dans le bar de Miles sont criantes de vérité.(Mais trop longues à recopier!)


On rit parfois, par exemple, lorsque le seul jeune américain qui n'avait pas conduit avant de prendre des leçons passe son permis au péril de la vie de l’examinateur est à mourir de rire (finalement , l'examinateur n'aura que le poignet cassé!).
On sourit souvent aux remarques douces amères sur les défauts des personnages secondaires.

Et des personnages, il y en a beaucoup certains hauts en couleur comme ce vieux prêtres complètement frapadingue qui écoute en confession des amours des uns et des autres, en se faisant passer pour son collègue.

 

Certains sont d'une humanité qui me touche comme Béa, tenancière de bar,la mère de  Jeanine, la future "ex" femme du personnage principal, qui se trompe souvent et qui préfère se fâcher contre sa mère plutôt que d'ouvrir les yeux sur ses conduites.

Et puis il y a Francine Whiting qui a provoqué le malheur de tant de gens! Elle est souvent haïssable mais finalement est-elle responsable ou victime?


Mais le roman ne se résume pas à une peinture de personnages, on a peur également car on sent une tension monter peu à peu jusqu'au dénouement et la violence d'un jeune trop cassé par la vie.


J 'aime beaucoup la personnalité du personnage principal qui se laisse tout le temps avoir à cause de sa gentillesse , il le sait mais n'arrive pas à devenir méchant.
Il accepte de servir dans son bar, l'homme qui lui a ravi sa femme , mais j'ai adoré qu'il lui casse la figure le jour où , enfin, la coupe a été trop pleine.
Tout le roman est sous-tendu par une histoire qui s'est passée du temps de l'enfance de Miles, on la découvre peu à peu et on sent que le point final ne pourra être mis que lorsque tout sera enfin éclairci.

 

Un grand roman , j ai tout aimé et aussi parce qu'il a réussi à me faire ralentir mon rythme de lecture habituel.

 

Citations:

Personnalité du gentil Miles :

Il avait suggéré à Mrs. Whiting de le remplacer, mais c'était un appareil coûteux et la vieille dame s'y était refusée tant qu'il fonctionnerait. Quand Miles était d'humeur clémente, il voulait bien se rappeler que les femmes de plus de soixante dix ans n'aimaient pas qu'on leur parle d'une machine âgée, épuisée, qui avait déjà duré plus que leur espérance normale de vie. Lorsqu'il était d'humeur moins charitable, il soupçonnait son employeur de faire coïncider l'obsolescence de tout le matériel -le Hobart, le fourneau Garland, le Grimm, le Mixer à milk-shake, avec son propre décès, minimisant ainsi sa générosité

 

L'humour de l'adolescente :

La seule bonne chose qu'ait apportée la séparation de ses parents, avait déclaré Tick, était qu'au moins elle n'avait plus besoin d'aller à l'église, maintenant que sa mère avait troqué la religion catholique contre l'aérobic.

 

Les disputes dans le couple:

Pour Miles un des grands mystères du mariage était qu' on disait à chaque fois les choses avant de comprendre qu'il aurait fallu se taire.

 

Un dicton à méditer:

Qui veut s'entendre avec ses voisins met une clôture à son jardin.

 

Humour de Miles:

A chaque fois que Max l'emmenait en voiture, Miles ressentait une profonde parenté avec tout être vivant incapable de courir plus vite que son père ne conduisait, à savoir -les guépards étant rares dans l'état du Maine- à peu près tous.

 

Un personnage vraiment radin et antipathique :

Walt avait même dû emprunter pour payer l'alliance et les deux jours de lune de miel foireuse sur la côte, au cours desquels, si Jeanine avait eu un cerveau, elle aurait pu comprendre pourquoi il aimait tant faire l'amour avec elle. Parce que ça ne lui coûtait rien

 

Je trouve cette phrase particulièrement juste :

Ce n'est pas parce que les les choses arrivent progressivement qu'on est prête à les vivre. Quand ça urge , l'esprit s'attend à toutes sortes de mouvements brusques , et on sait que la vitesse est un atout. La "lenteur" , qui fonctionne sur un mode totalement différent , donne à tort l'impression d'avoir le temps de se préparer, ce qui occulte une réalité fondamentale , à savoir que les choses peuvent sembler particulièrement lentes, on sera toujours plus lent soi-même.

 

On en parle....

voir Babelio

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans Mes préférences
commenter cet article

commentaires

Vegevi 13/03/2014 18:30

Bonjour, Lectrice fidèle de votre blog où je trouve souvent soit des idées lectures soit des commentaires avec lesquels je suis en accord,je suis ravie que vous découvriez et aimiez Richard Russo dont je suis une inconditionnelle Je ne saurai trop vous recommander "un homme presque parfait", et"Les sortilèges du Cap Cod".Merci

Vegevi 14/03/2014 12:17

Non je n'ai pas de blog.Bénévole dans une petite bibliothèque de village,je cherche souvent des idées de livres pour nos lecteurs.Je consulte plusieurs blogs dont le votre qui a ma préférence.

luocine 13/03/2014 21:25

merci de ce commentaire , et de ces conseils. Tenez vous un blog? j'aurais plaisir à y aller.
Luocine

keisha 13/02/2014 08:39

Ah je viens de découvrir qu'OB ne montre pas tous les comm d'un coup, j'ai retrouvé le mien et ta réponse. désolée.

luocine 13/02/2014 13:21

je savais que j'avais lu ton commentaire , tu fais partie de celles qui me poussent à lire plus de livres de cet auteur. Mais si autrefois quand je découvrais un auteur je voulais tout lire de façon presque boulimique, aujourd'hui , je laisse à chaque livre le temps de murir .
Luocine

keisha 13/02/2014 08:38

Je scrute, je ne vois pas de commentaire de ma part, mais comment est ce possible? J'aurais juré... OB bugue -t-il? (une suggestion meilleure que la même sur mon cerveau, remarque)
Bref, je confirme que cet auteur mérite le détour. J'ai lu celui avec le Cape Cod, et puis surtotu Ailleurs (pas u n roman) dont j'ai fait un coup de coeur récent. celui dont tu parles aujourd'hui est dans ma PAL, depuis, euh...

Athalie 11/02/2014 08:46

Depuis le temps que je vois passer le nom de cet auteur sous mon nez, il va falloir que je me décide ... Je crois qu'un moment je l'amalgamais avec Musso ... visiblement, aucun rapport !

luocine 11/02/2014 11:22

oui, je comprends , Russo, Musso tu es pardonnée mais je t'en prie ne supprime pas tous les auteurs en "o" ...
Je n'ai jamais rien lu de Musso alors j'hésite à en parler.
Russo , tu le liras un jour c'est sûr et après sans doute tu te diras : "pourquoi je ne l'ai pas lu avant?"
en tout cas c'est ce qu e e me dis à propos de ce livre.
Luocine

Cuné 10/02/2014 20:18

Quelqu'un qui aime Richard Russo me donne forcément l'impression qu'on est, quelque part, de la même famille, merci pour ce billet ! Ca me rappelle une anecdote, un jour (il y a des années), dans une librairie j'avais parlé de mon blog avec la libraire, dès que j'ai eu passé sa porte elle l'a consulté et elle est allée crier (je n'exagère pas, j'étais déjà loin) dans la rue avec de grands gestes : "Richard Russo ! Moi aussi je l'adore !!", on était du coup en connivence ;o))))

luocine 11/02/2014 11:17

je te remercie de me l'avoir fait connaître, pendant 4 semaines j'ai été bien avec les personnages de ce roman , et je mets la découverte de cet auteur au bénéfice des blogs.
Je vais lire les autres mai stout doucement , il mérite une lecture attentive
Luocine

Aifelle 10/02/2014 13:09

J'ai son dernier qui m'attend sur ma PAL, je m'en tiendrai là pour le moment. Ce sera ma première lecture de l'auteur.

luocine 10/02/2014 13:12

j ai hâte de lire ton billet concernant cet auteur
Luocine

jerome 10/02/2014 12:39

J'ai du mal avec les romans "exigeants et longs" mais tu es tellement enthousiaste...

luocine 10/02/2014 12:44

bien sûr on ne se connaît pas, mais d'après ce que je lis chez toi je crois que tu serai bien dans cette lecture , car je pense que c'est l'ambiance que les dessinateurs de BD essaie de recréer, tu vois ces gens qui pensent plus qu'ils ne parlent et qui ont un sens profond de l'humanité.
Oui , je l'avoue j'aime Miles et ses faiblesses et ça fait longtemps que je n'ai ps aimé un personnage aussi fort.
Luocine

Dominique 10/02/2014 10:12

un roman lu il y a longtemps et que j'ai réactivé avec une mini série avec un acteur que j'adore : Ed Harris
un bon moment de lecture et de cinéma

luocine 10/02/2014 10:28

J ai lu ton commentaire trop vite , tu n'as pas fait de billet sur ce livre?

luocine 10/02/2014 10:27

je cours voir ton commentaire, je ne l'avais pas lu
je croyais que tu n'aimais pas cet auteur , et j'étais surprise!
Luocine

keisha 10/02/2014 09:54

Il est sur mes étagères! Je viens de lire Ailleurs, même auteur, et un coup de coeur...

luocine 10/02/2014 10:26

ah ah il va donc falloir que je trouve ce titre, je trouve qu'il nous oblige à lire lentement , j'ai mis 4 semaines pour le lire! (évidemment j'ai lu d'autres livres qui se lisent plus rapidement en même temps)
cela ne fait pas beaucoup diminuer ma liste!
Luocine

clara 10/02/2014 08:25

Il faut que je le lise !!!! merci !!!!

luocine 10/02/2014 10:23

merci à toi aussi ..les blogs sont devenus indispensables pour moi!
Luocine

krol 10/02/2014 07:47

Je n'ai toujours pas lu cet auteur, mais plus je vois son nom sur les blogs et plus je me dis qu'il va falloir que j'aille à la bibliothèque... Ils en auront sûrement un...

luocine 10/02/2014 10:23

je pense que oui, car c'est un auteur qui a du succès, comme toi cela me surprend toujours de découvrir un auteur de qualité , connu et que je ne connaissais pas. Je le dis souvent vive les blogs!
Luocine

Aifelle 10/02/2014 06:41

J'ai son dernier qui m'attend dans ma PAL, pour l'instant je m'en tiens là, et ce sera pas première lecture de l'auteur.

luocine 10/02/2014 10:21

tu ne dis pas si tu apprécies cet auteur moi , je vais continuer à le découvrir.
Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard