Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 14:37

 

 

Lu dans le cadre du club de lecture de la médiathèque , thème : le voyage.

J'ai dans la ma liste , deux romans de cet auteur que vous avez été plusieurs a bien aimés:«la lune captive dans un oeil mort» et « la théorie du panda » chez Krol une fan inconditionelle de cet auteur.

 

Ce roman est , je le pense parce que je n'ai pas lu les autres, un bon exemple de son écriture.
Il y a un charme à sa façon d'écrire, et ses personnages sont attachants malgré leur peu d'envie de vivre.
Mais j'avoue que l'extrême pudeur du narrateur m'a quelque peu dérangée.
Le narrateur mal dans sa vie, et en décalage avec le monde qui l'entoure, s'enfuit à travers la France avec sa fille Anne qu'il a fait sortir de l'hôpital psychiatrique.

On ne saura pas pourquoi elle y était, une chose est sûre, il aurait mieux valu, pour les personnages transformés en cadavres, qu'elle y soit restée.

Rien n'étonne son père (moi si!) et comme il n'a plus goût à grand chose cette cavale lui semble mieux que la vie avec la gentille Chloé qui passe son temps à rénover des tables de nuit.

Dit comme ça, on pourrait penser que je n'ai pas aimé ce roman, ce n'est pas tout à fait vrai , Pascal Garnier  a un style et une façon de raconter qui retient le lecteur.
Je lirai ses autres livres pour me faire une idée définitive de cet écrivain. Pour l'instant je ne suis pas totalement conquise.
Je mets en lien son interview où il m'est apparu très sympathique.

 

Citations:

J'aime bien cette phrase:

Bien des fois, alors qu'il circulait au volant de sa voiture, il avait remarqué ces individus, généralement solitaires, penchés au-dessus des grands axes routiers comme des busards mélancoliques.

C'est exactement l'état d'esprit du personnage principal:

La vie au paradis. C’était exactement l'idée que Marc s'en faisait, l'insignifiance poussée jusqu'à la perfection.

 

On en parle ….

Biblio-lingus beaucoup plus enthousiaste que moi

et son interview sur encres vagabondes

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Luocine - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Guillome 05/02/2014 15:32

j'ai été un peu déçu par ce roman (mais il reste bien quand même), mais je me la barre haute avec cet écrivain que j'apprécie beaucoup pourtant. Je viens de lire "cartons", une vraie perle ! Ce n'est pas Krol qui me contredira.

luocine 05/02/2014 18:00

bon alors il me reste à découvrir les autres!! je suis un peu réservée pour celui-là
Luocine

jerome 14/01/2014 20:45

Un auteur dont j'entends beaucoup parlé et que je n'ai toujours pas lu. Je pense pourtant qu'il a tout pour me plaire.

Aifelle 13/01/2014 06:34

Je n'ai lu que "comment va la douleur" de cet auteur et j'ai aimé. J'ai l'intention d'en lire d'autres ..

luocine 13/01/2014 10:22

je pense que j'en lirai d'autres , mais je ne fais pas (encore ça va peut-être venir) partie de ses inconditionnelles
Luocine

krol 12/01/2014 22:36

Je n'ai pas lu celui-ci mais je compte bien le lire un jour puisque je veux lire tout Pascal Garnier. J'adore son style et sa façon de finir les romans !

luocine 13/01/2014 11:19

pour celui-là c'est justement l fin qui me dérange et du coup ça m efreine un peu pour les autres.
Luocine

Lybertaire 12/01/2014 20:36

J'ai particulièrement apprécié la fin qui est étonnante ! C'est un roman bien fait, bien mené !

luocine 12/01/2014 20:55

la fin ?
trop déjantée pour moi;
ce que j'ai apprécié c'est le début quand le personnage commence à dériver
Luocine

Le blog de Luocine

voldesfous.jpg

Ce blog a déménagé, et ne sera plus mis à jour !

Mettez à jour vos favoris, et rendez-vous sur : www.luocine.fr

Recherche

masse critique

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

mes coquillages

Mes critiques et mes coquillages sont désormais disponibles sur www.luocine.fr

cinéma

médiathèque Dinard